Un évènement, une histoire à partager à la communauté Happy End ? Je partage mon témoignage

Aujourd’hui, le marché permet de choisir une urne funéraire parmi une offre très vaste. Le contenant n’ayant pas à répondre à un code d’ordre légal, vous avez la liberté d’opter pour le design qui vous inspirera le plus. On vous partage quelques conseils pour vous aider à choisir.

Combien coûte une urne funéraire ?

Avant de choisir l’urne funéraire de votre défunt, vous souhaiterez peut être en savoir plus sur son tarif. On en trouve à partir d’une trentaine d’euros pour une urne en carton et jusqu’à plusieurs milliers d’euros pour un modèle artisanal. Le tarif varie aussi en fonction de la matière (acier, résine, pierre, verre soufflé, céramique, carton…) mais aussi de la forme (sphère, cube, tortue…).


Faut-il la choisir en fonction de sa destination ? 

Au-delà du coup de cœur, il faut tenir compte de la destination finale de l’urne pour la choisir. Posez-vous ces questions :

  • Sera-t-elle placée dans un columbarium ou scellée sur un monument funéraire ? Cela impliquerait de se soucier de ses dimensions et de sa forme afin qu’elle entre dans l’espace dédié.
  • Sera-t-elle immergée dans la mer ? Vous devrez donc choisir une urne biodégradable.
  • Servira-t-elle uniquement à transporter les cendres avant une dispersion en mer ou en pleine nature ? Auquel cas, l’un des proches souhaitera peut-être la conserver pour la transformer en objet de décoration.

L’urne biodégradable, le choix éco-responsable

Les urnes biodégradables représentent le choix idéal si vous souhaitez limiter l’impact écologique de votre mort. Elles sont confectionnées en carton, sable ou sel compressé, bois ou fibres.

Néanmoins, si on entend faire un dernier geste pour la planète, mieux vaut avoir connaissance de son pays d’origine afin de se faire une idée de son bilan carbone ! En effet, une urne en bambou perd de son intérêt si elle vient du bout du monde.

Notez d’ailleurs que de plus en plus de familles gardent précieusement l’écrin de leur défunt. Au-delà de l’aspect économique, elles aiment l’idée symbolique de s’en resservir lors d’un futur décès.

L’urne arbre est également une urne biodégradable. Elle contient les cendres du défunt et une graine qui donne naissance à un arbre. En France, son usage n’est pas interdit mais la législation reste floue. En effet, si son caractère biodégradable permet une inhumation en cimetière vert, la croissance des racines pourraient poser problème.

L’urne funéraire personnalisée pour évoquer le défunt

De nombreux artistes ont fait du funéraire leur spécialité et proposent désormais des créations sur-mesure. Ce service est idéal si vous souhaitez rendre au défunt un dernier hommage à son image.

En Charente-Maritime, Kloé invite poésie et lumière dans les cimetières. Cette artiste accueille l’entourage du défunt dans son atelier ou échange par mail pour esquisser des croquis. L’entreprise Sleeping Angel , Noct’Urne ou encore l’Atelier EstelleDELsont également spécialisées dans la création d’urne sur-mesure.

Lire aussi : 

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Happy End, responsable de traitement, collecte et publie vos commentaires pour vous permettre de partager vos avis. Nous vous invitons à ne pas communiquer vos données personnelles sensibles car votre commentaire va être public. Pour plus d’informations sur le Traitement de vos Données à caractère personnel par Happy End, veuillez consulter notre politique de confidentialité.

J’organise des obsèques

Nous vous aidons à préparer ce dernier hommage et à choisir les professionnels qui peuvent vous accompagner.

Des articles sélectionnés pour vous

À Berne, un café-restaurant s’installe dans un ancien crématorium !

À Berne, un café-restaurant s’installe dans un ancien crématorium !

Enterrement d’une personne obèse : cercueil, crémation… que faut-il savoir ?

Enterrement d’une personne obèse : cercueil, crémation… que faut-il savoir ?

Urne biodégradable : voici ce qu’il faut savoir

Urne biodégradable : voici ce qu’il faut savoir

Un cimetière sous-marin au large des côtes de Miami

Un cimetière sous-marin au large des côtes de Miami

Urnes pour chien et pour chat : notre sélection

Urnes pour chien et pour chat : notre sélection

Des bateaux pour disperser les cendres de nos défunts en mer

Des bateaux pour disperser les cendres de nos défunts en mer

Ils quittent Nike pour lancer un service de crémation en ligne

Ils quittent Nike pour lancer un service de crémation en ligne

Une proposition de loi pour reposer auprès des cendres de nos animaux

Une proposition de loi pour reposer auprès des cendres de nos animaux

Dispersions des cendres en mer : la ville de Shanghai les finance  !

Dispersions des cendres en mer : la ville de Shanghai les finance !

Urne funéraire arbre : tout ce qu’il faut savoir sur cette urne

Urne funéraire arbre : tout ce qu’il faut savoir sur cette urne