Urne biodégradable : voici ce qu’il faut savoir

Urne biodégradable, dernier lieu de repos écologique

Alors que les Français.e.s sont de plus en plus nombreux à opter pour la crémation pour des raisons écologiques, il est évident que le choix d’une urne funéraire biodégradable s’inscrit dans la même démarche respectueuse de l’environnement. Voici tout ce qu’il faut savoir.

De quoi est composée une urne biodégradable ?

Pour être considérée comme biodégradable, une urne doit être constituée de matériaux 100% naturels. Il s’agit généralement de sable, de sel ou de carton, sans aucun ajout de colle. Ces éléments vont permettre sa décomposition au contact d’un environnement naturel. Comme pour une urne traditionnelle, l’urne biodégradable doit respecter des normes : une capacité minimum de 3 litres et entre 180 et 220 cm3 d’espace.

@happyend.life

Alors, ça vous tente ? #pourtoii #pourtoi #foryoupage #fyp #ecologie #planetb #pasdeplaneteb #environnement_respectueux #mort #deuil #enterrement #cimetiere #cercueil #pompesfunebres #urne #tombe #mortpositive #deathpositive #temoignage #orphelin #pertedunproche #pertedunparent #orphelinat #orphanage #vraioufaux #vraifaux #quiz #quizz #lesaviezvous🧠💡 #lesaviezvous💡🧠

♬ Love You So – The King Khan & BBQ Show

Quel lieu pour le repos des cendres ?

L’urne biodégradable peut être inhumée dans la terre ou immergée en mer. Mais attention, l’inhumation ne peut pas être réalisée dans un cimetière classique. Ainsi, si vous optez pour cette option, sachez que votre proche défunt ne pourra jamais rejoindre un éventuel caveau familial ou un columbarium car elle ne respecte pas les conditions d’étanchéité. Votre urne ne pourra alors reposer que dans cimetière écologique, comme celui de Paris situé à Ivry-sur-Seine ou une forêt cinéraire, comme celle d’Arbas.

L’urne biodégradable peut également être inhumée sur un terrain privé. En somme, si vous souhaitez conserver les cendres d’un proche défunt auprès de vous, vous pouvez envisager d’inhumer l’urne dans votre jardin. Il vous faudra toutefois l’autorisation du préfet de la commune. Cette démarche nécessite un certain nombre de documents et engage à un droit de libre accès à tout autre membre de l’entourage désireux de se recueillir. En cas de déménagement, ce droit est maintenu et engagera les nouveaux propriétaires. Mieux vaut donc prendre le temps de la réflexion avant de faire ce choix. Vous pouvez également choisir un lieu symbolique en pleine nature.

Enfin, quel que soit le lieu choisi pour l’urne biodégradable, ce geste s’inscrit dans une démarche respectueuse de l’environnement.

Comment se passe l’immersion de l’urne funéraire biodégradable en mer ?

Vous pouvez réaliser l’immersion vous-même. Toutefois, vous devrez respecter les contraintes imposées par la loi. Concernant le lieu d’immersion, il doit se trouver à un minimum de 6 km du littoral, selon l’article 2213-39 du Code général des collectivités territoriales, afin de ne pas risquer le retour de l’urne sur les côtes.

Vous pouvez également faire appel à un prestataire comme Sillages V, Localanque et Cendres en mer. Ces sociétés françaises vous accompagnent pour ce dernier adieu à un proche et vous aident à réaliser une cérémonie en mer. Un temps hors obsèques qui permet de rendre hommage d’une autre manière. Ces entreprises se chargent également de réaliser l’ensemble des formalités déclaratives et vous livre par la suite une attestation avec la position GPS de l’immersion.

Quel modèle choisir ?

Concernant le choix de l’urne biodégradable, vous avez plusieurs options. Généralement, le prix moyen se situe entre 50 € à 300 €. Voici deux exemples.

Les urnes Limbo Europe 

Les urnes biodégradables Limbo Europe existent en plusieurs modèles. Toute la gamme est fabriquée de façon artisanale avec des matériaux 100% naturels. Ils permettent la dissolution de l’urne en seulement quelques minutes. Ils utilisent notamment du sel, de la terre et du sable mais aussi des grignons d’olives et des liants végétaux.

Urne biodegradable Limbo Europe

Urne Limbo Europe

L’urne biodégradable arbre bios, pour se recueillir sous un arbre 

L’urne-arbre bios permet de mélanger les cendres à la graine d’un arbre de son choix. Ces urnes sont composées de deux compartiments : un compartiment supérieur, contenant la terre et la graine, et un compartiment inférieur contenant les cendres du défunt. Inhumer une urne-arbre au sein d’un cimetière écologique est interdit. En revanche, il est possible d’enterrer votre urne en pleine nature. Pour ce qui est de l’inhumation à domicile, la société Bios Urne indique que ses urnes peuvent être plantées dans un jardin privé, une cour et même en intérieur dans une jardinière ou un grand pot. Elles se placent dans un flou juridique du point de vue de la législation française. Ce qui est mis en avant ici est le fait de planter un arbre (autorisé donc) et non d’inhumer des cendres.

Urne arbre biodégradable Bios

Urne-arbre Bios

Sur le même sujet :