Une proposition de loi pour reposer auprès des cendres de nos animaux

Cimetière animal

Photo : Julien Jague

Loïc Dombreval, Député des Alpes-Maritimes et Président du Groupe d’Études “Condition Animale” de l’Assemblée Nationale, a annoncé hier sur son compte twitter qu’il déposera d’ici quelques jours une proposition de loi afin d’accorder le droit aux citoyens d’être inhumer avec leurs animaux.

La dignité humaine comme barrière à la proposition de loi

Le 2 novembre dernier, le député déclarait sur France 2, “Si c’est la volonté du défunt d’être ainsi inhumé, il faut la respecter. Aujourd’hui pour des questions de dignité, la loi indique que c’est impossible. Je pense qu’il faut modifier ça et rendre cette possibilité légale”.

Depuis 1963, la loi française indique que “En vertu des articles L. 2223-3 et L. 2223-13 du code général des collectivités territoriales, la sépulture dans un cimetière communal est due aux seules personnes. Le maire ne peut donc y autoriser l’inhumation d’un animal ou de ses cendres, demandée par une famille ou un propriétaire de caveau.”

Si les communes constatent une forte augmentation des demandes d’inhumation de cendres animales dans les mêmes sépultures que leurs propriétaires, l’État reste impassible. Il serait nécessaire de respecter la “dignité des morts”, en créant deux espaces funéraires séparés.

Lire aussi : Cimetière pour animaux à Asnières-sur-Seine

Le combat d’Eve pour que sa maman repose avec ses chiens

La proposition de loi apparaît peu de temps après le lancement d’une pétition par Eve, pour que sa mère Chantal, puisse reposer avec ses deux chiens. Pour être certaine de rejoindre la sépulture de ses chiens, Chantal avait rédigé ses dernières volontés. Elle avait également obtenu des autorisations écrites et signées de la part des pompes funèbres et du cimetière animalier. Pourtant, aujourd’hui, sa fille Eve est incapable de respecter les dernières volontés de sa mère. La préfecture de Bordeaux refuse de donner son feu vert, une décision inconcevable pour le député Loïc Dombreval.

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. En cliquant sur "Laisser un commentaire", vous confirmez avoir lu notre Politique de confidentialité.

*Champs obligatoires