Des bougies pour accompagner le temps des obsèques et du deuil

chemin-de-bougies-allumees

@Zoran Kokanovic/Unsplash

Depuis la nuit des temps, les humains utilisent les bougies pour ouvrir une porte entre le monde terrestre et le monde spirituel. Tout naturellement, les bougies occupent donc une grande place dans les rites funéraires et les différentes phases du deuil.

Une bougie allumée pour rendre hommage à un être cher

Une photo du défunt, quelques objets qui le représentent ou lui appartenaient, une bougie qui brûle à leurs côtés. Cet autel peut prendre la forme que l’on souhaite et peut se révéler un soutien précieux dans la traversée des premiers jours suivant un décès. Cet espace d’hommage matérialise notre chagrin, offre un espace de recueillement. La flamme de la bougie en temps de deuil évoque la présence de l’être aimé, symbolise sa lumière qui ne s’éteindra pas dans le cœur de ceux qui l’aiment. Quand il devient moins utile, l’autel peut être retiré et pourquoi pas réinstallé pour l’anniversaire du défunt ou à tout autre moment où le besoin s’en fait ressentir.

L’utilisation de bougies à chaque étape des obsèques et du deuil

Lors de la veillée

La tradition chrétienne est d’allumer des bougies pour éclairer la salle dans laquelle repose le défunt, elles permettent l’installation d’une ambiance propice au recueillement des proches autour de leur mort.

Dans la religion juive, la bougie prend une place différente : une seule bougie est allumée et posée près du visage du défunt.

Lors de la mise en bière

Le défunt est installé dans son cercueil et ses proches viennent se recueillir une dernière fois autour de lui. C’est le moment de l’adieu au visage. Quelques bougies peuvent être installées dans la salle, on pourra privilégier des bougies parfumées qui apporteront un réconfort, notamment si ce recueillement a lieu dans une chambre mortuaire aux odeurs d’hôpital.

Lors de la cérémonie

Plusieurs possibilités s’offrent à vous :

Si l’assemblée n’est pas trop nombreuse, vous pouvez à l’entrée dans la salle de cérémonie distribuer une bougie à chaque personne et les inviter à venir la déposer sur le sol autour du cercueil

Vous pouvez aussi utiliser des bougies comme élément principal de décor de la salle. Soyez généreux dans ce cas, une centaine de bougies installées aux quatre coins du lieu confèreront un aspect magique au moment de recueillement et de célébration que vous allez vivre

Une autre idée est de proposer aux plus proches du défunt d’allumer chacun une bougie en début de cérémonie et de venir tous ensemble les installer sur le cercueil. Elles symboliseront la communauté qu’ils forment, unies par l’amour qui les reliait au disparu.

Le geste de la lumière pour les catholiques

Dans les cérémonies religieuses catholiques, deux cierges sont disposés de chaque côté du cercueil dans l’église. Deux membres de la famille du défunt les allument en début de cérémonie. Ils symbolisent l’espérance chrétienne d’une vie après la mort.

Chez les juifs et musulmans, on ne retrouvera pas cette utilisation des bougies pendant les funérailles.

Lors du dernier adieu au cimetière

En extérieur, il faudra privilégier des bougies placées dans des bougeoirs ou des veilleuses proposant une protection au vent suffisante.

  • Dans le cas d’une crémation avec un dépôt de l’urne dans une case de columbarium, l’usage est de disposer l’urne sur une table le temps de quelques prises de paroles. On pourra alors encercler celle-ci de bougies qui viendront entourer le défunt de chaleur et de lumière. Une fois l’urne déposée et la case refermée, ces bougies pourront venir rejoindre le petit rebord devant la case de columbarium. Le cortège quittera ainsi le cimetière en laissant une trace de sa présence.
  • Dans le cas d’un enterrement, une grande veilleuse pourra être posée sur le cercueil pendant les prises de parole. Mise de côté pendant l’inhumation du cercueil, elle pourra ensuite être confiée au marbrier. Une fois le caveau refermé ou le cercueil recouvert de terre, ce dernier sera chargé de rallumer la bougie et de la déposer sur la tombe.

Des bougies de deuil pour prolonger le souvenir du défunt

Faire personnaliser une bougie de deuil

De nombreux sites internet proposent la personnalisation de bougies de deuil avec une photo ou un prénom. Plus souvent offert aux anniversaires ou aux mariages, ces bougies ont tout à fait leur place lors d’obsèques. Elles permettront aux proches venus témoigner leur affection au défunt de repartir avec un objet symbolique marquant le souvenir de ce dernier. Selon le modèle de bougie et de personnalisation, les tarifs varient de 10 à 25 euros par bougie.

Personnaliser soi-même une bougie de deuil

Vous pouvez choisir d’élaborer vous-même ces bougies personnalisées. La méthode la plus simple est le marquage à l’aide d’un stylo de cire liquide. N’hésitez pas à solliciter des enfants pour ces réalisation, ce sera l’occasion d’évoquer avec eux le proche disparu mais aussi d’avoir une conversation sur les rites funéraires, les gestes qui nous permettent d’honorer nos morts et de continuer à les faire exister dans notre vie de tous les jours. De nombreux tutoriels existent sur internet pour des personnalisations plus sophistiquées avec des photos ou un extrait de texte. Elles nécessitent un peu de matériel :

  • papier de soie
  • sèche-cheveux
  • papier cuisson
  • et bougies bien sûr

mais elles restent faciles à réaliser. En outre, leur conception peut offrir des moments d’échanges et de partage précieux à l’approche d’une cérémonie d’obsèques.

Quelque soit la place que vous ferez aux bougies dans la cérémonie d’hommage à votre proche, souvenez-vous qu’à tout moment cet objet symbolique peut vous apporter du réconfort face au deuil. Dans toutes les cultures du monde, la bougie est liée aux croyances, à la magie et elle invite notre esprit à s’apaiser. « Mieux vaut allumer une bougie que maudire les ténèbres », nous disait Lao Tseu, à vos briquets donc.