Le souvenir de votre proche gravé à jamais sur un bijou

Un bijou Empreintes en or

Ne pas oublier et garder en tête chaque souvenir partagé, c’est souvent notre souhait le plus cher après le départ d’un proche. Et c’est l’idée du fabricant Les Empreintes : graver sur un bijou le souvenir éternel d’un être cher décédé. Porté autour du cou ou du poignet, celui-ci peut prendre plusieurs formes : son empreinte digitale du défunt, son prénom, une date symbolique, une photo…

Un objet souvenir de votre proche disparu

Nos bijoux souvenirs se sont d’abord cantonnés aux moments de vie, avant de s’élargir à cet au revoir que l’on ne dit qu’une fois ”, explique Antoine Van Goethem, le dirigeant des Empreintes.À l’origine, nous réalisions des bijoux à partir d’empreintes d’enfants, un grand classique qui séduit les parents au moment de leur entrée à l’école. Ce n’est qu’en 2017 que nous nous sommes intéressés aux bijoux de mémoire, et depuis la demande explose ”, confie le chef de l’entreprise. Si ce marché est relativement nouveau en France, il est, en réalité, déjà très développé aux Pays-Bas et aux États-Unis, où il existe depuis près de 30 ans. Les Empreintes se démarque en proposant des bijoux 100% made in France vendus par des bijoutiers, des concept stores et des pompes funèbres.

Découvrez tous les objets de deuil que vous pouvez réaliser pour conserver le souvenir d’un proche

Des bijoux uniques et personnalisables à l’infini

Un bijou Empreintes en or

Pour répondre au plus près aux demandes des familles endeuillées, les artisans n’hésitent pas à faire preuve de beaucoup de créativité. Le fondateur se souvient ainsi d’une…. liste de courses qui avait permis de réaliser un bijou ! “ Une jeune fille, après le décès de sa maman, désirait conserver un souvenir d’elle à partir de son écriture manuscrite. Mais, elle n’avait retrouvé ni lettres, ni textes écrit de la main de sa maman. La seule chose qu’elle a pu se procurer, c’est une liste de courses ! À partir de cette liste tout à fait banale, les bijoutiers d’Empreintes sont parvenus à extraire son écriture et graver “je t’aime maman” sur le bijou. La joie de notre cliente a été une belle récompense”, raconte Antoine Van Goethem.

Lire aussi : Les Mémoires d’Ananké : Laetitia Beun, artisane du souvenir

Une proposition qui oblige le funéraire à se réinventer

Les familles qui souhaitent graver sur leur bijou l’empreinte digitale de leur proche disparu, doivent en informer les pompes funèbres qui se chargent alors de la relever à l’aide d’une application scanner. “ Le marché du funéraire est en train de changer, les familles veulent de la nouveauté ”, souligne Antoine Van Goethem. “ La demande de personnalisation est toujours plus importante et la concurrence entre les agences funéraires va maintenant se faire sur ce type de services ”, pressent-il. Et voici une jolie façon de faire la différence.

Comptez 100 euros pour un bijou en argent et 450 euros pour un bijou en or 18 carats. Plus d’infos sur le site des bijoux souvenirs

 

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. En cliquant sur "Laisser un commentaire", vous confirmez avoir lu notre Politique de confidentialité.

*Champs obligatoires