Choisir un cercueil pour des obsèques

une main qui touche un cercueil

Crédits: myfuneralplansupermarket_ sur Instagram

Le choix d’un cercueil suite au décès d’un proche est une décision difficile pour les familles en deuil. Il représente la dernière demeure du défunt et l’élément centrale de la cérémonie d’obsèques. Il est important de choisir un cercueil qui respecte à la fois les dernières volontés du défunt et le souhait de la personne en charge des funérailles. On vous explique tout ce qu’il faut savoir avant de le choisir.

Choix du cercueil : les critères à prendre en compte

Avant de choisir un cercueil, il faut d’abord vous interroger sur les mensurations du défunt et le lieu où il reposera. Cela peut surprendre, mais certaines familles ont déjà eu ce genre de mauvaise surprise. Elles ont alors dû changer de cercueil car celui-ci qui avait été commandé était trop grand par rapport à l’espace disponible dans le caveau ou trop petit par rapport à la corpulence du défunt. La norme d’un cercueil standard stipule qu’il doit pouvoir accueillir toute personne d’1,85 m maximum et pesant au plus 100 kilos. En ce qui concerne les cercueils pour enfants, des modèles spécifiques, tant par la taille que par le modèle, sont présentés aux familles.

Lire aussi : Tout ce qu’il faut savoir sur les cercueils

Publicité
Artombal Monuments Funéraires Modernes


Choisir un cercueil en bois

Couleur et qualité du bois, forme, poignées, habillage… Aujourd’hui, vous avez la possibilité de choisir l’aspect de plusieurs éléments constituant le cercueil. Ces caractéristiques permettent notamment une grande liberté de personnalisation, si tel est votre souhait et celui de votre proche défunt.

Les différents types de cercueils en bois 

Il existe plusieurs types de bois pour la constitution du cercueil :

  • Noble (chêne, châtaignier, noyer, hêtre, frêne…)
  • Exotique (acajou, santal, noyer de Mayombé…),
  • Tendre (sapin, pin, peuplier, mélèze, épicéa)
  • En aggloméré (mélange de plusieurs bois)

Concernant la qualité du bois, deux possibilités s’offrent à vous : le bois en contreplaqué ou le bois massif, généralement plus cher. La couleur et le vernis seront les derniers éléments constituant les finitions du cercueil. Vous pourrez choisir entre une couleur claire, foncée, un vernis brillant, satinée ou même l’absence de vernis.

La forme du cercueil

Il existe six formes principales de cercueils :

  • Le parisien : le cercueil hexagonal “classique” d’une hauteur de 40 cm, composé d’un couvercle plat.
  • Le tombeau : un cercueil d’une cinquantaine de cm, composé d’un couvercle en bombé.
  • Le lyonnais : une forme de trapèze, composé d’un couvercle en trois parties.
  • Le sarcophage : similaire au cercueil lyonnais, avec un couvercle plat.
  • Le coffre : le couvercle du cercueil se compose de deux parties, dont l’une amovible pour s’ouvrir lors des obsèques, comme c’est le cas lors de nombreuses cérémonies aux États-Unis.
  • L’alsacien : le cercueil prend la forme d’un quadrilatère avec un couvercle bombé.

Les capitons

L’intérieur du cercueil peut être adouci avec ce que l’on appelle un capiton. C’est un habillage facultatif du cercueil, qui permet de le rendre moins froid le jour de la présentation du corps à la famille. La matière peut varier selon vos choix (soie, coton, lin etc.) Toutefois, le capiton est toujours composé des éléments suivants :

  • Un drap au dessous du corps
  • Un drap au dessus
  • Un oreiller
  • Le tour du cercueil

Si vous ne souhaitez pas de capiton, vous pouvez aussi le remplacer par un drap de famille. N’hésitez pas à faire cette proposition à l’entreprise de pompes funèbres. À noter : vous pouvez également choisir d’autres éléments comme le type de poignées, les emblèmes et les cache-vis par exemple.

Lire aussi : Offrez à votre défunt un capiton coloré et fleuri made in France.

Combien coûte un cercueil en bois ?

En fonction du bois, de ces finitions et des autres accessoires, les prix du cercueil varient de 300 € à 10 000 €. Généralement, les cercueils les moins chers sont constitué d’un bois tendre (sapin ou pin) et sont accessibles à partir de 500 euros. Les gamme les plus chers sont le plus souvent les cercueils en bois noble (chêne etc.) qui peuvent aller jusqu’à 3000 euros.

L’impact écologique du cercueil en bois

Pour réduire l’impact écologique d’un modèle en bois, il est préférable de privilégier un matériau issu d’une forêt française gérée durablement. Il est également préférable de bannir le vernis ou la teinture (sauf à l’eau) ainsi que les accessoires en métal. Le choix le plus éco-responsable sera un cercueil en bois tendre, brut, non peint, non vernis et sans capiton.

S’offrir un cercueil en bois personnalisable…

Si vous envisagez de choisir un cercueil plus original, il existe des modèles en bois personnalisables. Vous pouvez par exemple choisir un cercueil avec une photo ou un revêtement ardoise sur lequel on peut inscrire des dessins ou des messages à la craie. Pour cela, il suffit de passer commande par l’intermédiaire de son agent funéraire. Il coûte en moyenne 1 500 €. 

… Ou signé par un artiste

Et pourquoi ne pas opter pour un cercueil signé par un artiste, un peintre ou un graffeur de votre connaissance ? La peintre Agnès Gaillard-Ladent, originaire des Vosges, transforme nos dernières demeures en véritables toiles de maître. Elle les personnalise en fonction des goûts et des passions du défunt. À terme, elle aimerait faire participer la famille à la création de cet écrin. Entre 2 000 et 3 000 € pour un cercueil entièrement peint sur mesure et 500 € pour un couvercle de cercueil peint.

Choisir un cercueil en carton

Pour une inhumation ou une crémation, il est également possible d’opter pour un cercueil en carton. Apparu il y a une dizaine d’années, ce modèle est constitué uniquement de papier recyclé et de colle à base d’amidon de maïs. Il existe en carton brut ou personnalisé avec un motif en eco-vinyl recouvrant l’ensemble du cercueil. Cette option personnalisable permet d’ajouter des photos, des messages et de créer un cercueil à l’image du défunt. Voici nos conseils pour le choisir.

L’entreprise Eco-Cerc s’est spécialisée dans le cercueil mixte, conçu à partir de peuplier, un bois à croissance rapide et de carton recyclé. Ces offres alternatives séduisent de plus en plus de familles, soucieuses de préserver l’environnement. Aucun test ne permet, à ce jour, de comparer la quantité de CO2 dégagée par un cercueil en bois et un cercueil en carton lors d’une crémation. Mais une chose est sûre : le passage au tout carton permettrait de sauver chaque année près de 11 millions d’arbres au niveau mondial. L’équivalent de 30 000 km² de forêt. Autre atout non négligeable : le prix d’un cercueil en carton.

Le prix d’un cercueil en carton

En fonction des marques et des modèles, le cercueil en carton oscille entre 300 € et 912 €. Il faut compter 900 € en moyenne pour un cercueil personnalisable.

Cercueil en carton, les crématoriums n’ont pas le droit de les refuser

Certains crématoriums refusent les cercueils en carton. Ils sont pourtant dans l’obligation de les accepter suite à un décret du 13 septembre 2016. En cas de non-respect de la loi, la préfecture ou la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) peuvent être saisies et obliger les contrevenants à se soumettre à la loi.

À lire : Un cercueil en macramé comme alternative aux cercueils traditionnels