Cercueil : tout ce qu’il faut savoir avant de le choisir

Lorsque l’on fait face au décès d’un proche, le choix du cercueil peut être un moment particulièrement douloureux. On vous explique tout ce qu’il faut savoir.

Les normes standards

Le cercueil doit répondre à des critères spécifiques afin d’être utilisé pour une inhumation ou une crémation. En effet, selon la loi, il doit mesurer 22mm d’épaisseur en cas d’inhumation et 18 mm en cas de crémation. À noter :  si le transport est inférieur à 2 heures entre le lieu de fermeture de cercueil et le lieu d’inhumation (ou inférieur à 4h si le corps a reçu des soins de conservation), il peut être de 18 mm d’épaisseur.

En ce qui concerne l’équipement, il doit posséder 4 poignées fixes, un système d’étanchéité (généralement appelée « cuvette étanche »), une plaque d’identité mentionnant le prénom, le nom patronymique ou marital du défunt ainsi que les années de naissance et de décès.

Comment choisir le modèle ?

Il existe à ce jour plusieurs modèles de cercueils différents, dont les tarifs varient en fonction des matériaux. Faire le choix du cercueil parmi ces modèles pour un proche peut être une étape difficile. Voici les six formes principales qui vous seront certainement proposées : le parisien, le tombeau, le lyonnais, le sarcophage, le coffre et l’alsacien. En ce qui concerne le prix du cercueil, celui-ci varie selon les éléments choisis (capiton, types de poignées, cache-vis etc). Le tarif oscille généralement entre 350 euros et 3 000 euros selon le modèle.

Le cercueil en carton : une alternative plus écologique

Le cercueil en carton séduit de plus en plus de Français. Il existe plusieurs types de cercueils en carton. Celui permet une grande liberté de personnalisation, avec des photographies par exemple mais son côté plus écologique n’est pas encore formellement démontré ! Découvrez nos conseils pour choisir un cercueil en carton. Sachez qu’il est également possible de  fabriquer un cercueil en carton pour votre animal de compagnie.

À l’étranger, plusieurs pays proposent des solutions alternatives. Au Canada, certaines pompes funèbres proposent des cercueils à la location pour les personnes ayant choisies la crémation. Shaina Garfield, designeuse américaine spécialisée dans le développement durable et le design industriel a également pensé un cercueil en macramé. D’autres designers se sont également amusés à le transformer en un objet du quotidien avant sa dernière utilisation, comme cette bibliothèque transformable en cercueil.

Recevez la newsletter de Happy End