Un évènement, une histoire à partager à la communauté Happy End ? Je partage mon témoignage

Très présentes en Autriche et en Allemagne, les tombes paysagères offrent une alternative fleurie aux pierres tombales. Grâce aux conseils de Jonathan Boutrie, créateur de la société Les Jardins funéraires, nous vous indiquons une sélection de plantes capables de s’épanouir dans les cimetières, idéales pour fleurir une tombe.

Une tombe végétale pour égayer les cimetières

Vous pouvez réaliser ces plantations de manière pérenne ou les envisager de façon éphémère pour fleurir une tombe dans l’attente du monument funéraire définitif. Dans le cas d’une sépulture pleine terre, l’usage est en effet de laisser la terre se reposer 6 mois avant de poser la semelle puis la pierre tombale.

Les tombes paysagères offrent des possibilités d’aménagement multiples. On peut ajouter aux plantations des pierres d’agréments, des statues, une stèle… Par ailleurs, la tombe peut rester délimitée par une simple semelle plate en béton ou être munie d’une bordure plus haute qui pourra être choisie en bois, en ardoise, en pierre, en granit…


5 plantes résistantes qui fleuriront chaque année

Les plantes vivaces sont idéales pour les tombes paysagères. Ce sont des plantes robustes qui tiennent dans la durée et refleurissent chaque année. Elles n’ont pas besoin de beaucoup d’eau, un simple arrosage de temps en temps. Par contre, pour se développer, ces plantes apprécient d’être plantées en groupe.

lavande

Vendues dans des petits pots noirs, on peut les disposer en pleine terre ou alors prévoir des jardinières où les replanter.

  • La Santoline est une plante méditerranéenne qui s’épanouit dans les terres sèches et caillouteuses. Cette plante au feuillage persistant offre une belle couverture de sol.
  • La lavande est une plante idéale pour fleurir une pierre tombale mais aussi la parfumer. La lavande s’épanouit dans un climat méditerranéen, elle produit ses fleurs bleues d’avril à septembre.
  • Les cheveux d’ange : cette plante apporte du relief par son aspect touffu, mais aussi de la douceur et du mouvement.
  • La campanule est une plante qui se revêt de clochettes bleues lors de sa floraison, de mai à septembre. Le seul entretien nécessaire est de couper ses fleurs fanées après leur floraison.
  • L’helichrysum ou Herbe à curry. Elle porte ce nom car son feuillage et ses fleurs sentent le curry. Cette plante offre une floraison couleur jaune or, de juin à septembre.

Toutes ces plantes résisteront bien sur une tombe. Attention, si elles sont placées dans un pot, un arrosage régulier sera nécessaire en été.

À noter : Pour les dates importantes ou pour la Toussaint, vous pouvez opter pour une livraison de fleurs au cimetière.

2 fleurs pour une tombe en fleurs au printemps

Dans le cas d’une réalisation éphémère, privilégiez les plantes de saison qui pourront embellir la tombe juste après l’enterrement.

kalanchoe

Au printemps, les pensées ou les primevères sont idéales, elles offriront une masse fleurie, lumineuse et colorée, jusqu’aux premières chaleurs. Pour une réalisation pérenne les deux plantes suivantes sont idéalement résistantes.

  • Le kalanchoe. Cette plante apprécie les climat doux, elle se développe idéalement entre 10°C l’hiver et jusqu’à 27°C maximum en été. Ses fleurs apparaissent surtout au printemps et un peu tout au long de l’année. Elles peuvent être de couleur rouge, blanche, rose, jaune et saumon. Le kalanchoe s’arrose une à deux fois par semaine en été et une fois tous les quinze jours en hiver. C’est également une plante très facile à bouturer et si elle perd une de ses branches, on peut la faire repartir sans difficulté.
  • Le sedum est une plante grasse adaptée non seulement au froid, au temps sec, mais aussi à la chaleur, c’est donc une plante “tout-terrain” qui peut venir fleurir une tombe en toute saison. Elle n’a pas besoin de beaucoup d’arrosage, et ne nécessite aucun entretien particulier. Son feuillage vert, doré ou écarlate offrira une belle présence.

À lire : Pour égayer vos tombes, vous pouvez aussi faire des mandalas de fleurs

2 fleurs pour une tombe l’été

En été, il faudra aller vers des plantes plus résistantes à la chaleur qui pourront prendre le relai jusqu’aux premières gelées.

  • Les rosiers  sont une valeur sûre pour l’été : il offre une grande résistance à la chaleur, mais aussi au froid, ce qui leur assure une vraie durabilité au fil de l’année.

  • Le Dipladenia est une plante aux fleurs en trompette, rouges, roses, ou blanches. Le dipladenia n’a pas besoin d’être beaucoup arrosé, il adore la chaleur et résiste parfaitement à la sécheresse estivale. Très robuste, cette plante grimpante grandit sans mal avec un petit bambou comme tuteur. En revanche, comme c’est une plante gélive, c’est-à-dire sensible au gel, elle ne survit pas à l’hiver et elle a besoin d’être remplacée chaque printemps.

À lire : Vous voulez avoir une tombe dans un cimetière écolo ?

3 fleurs pour une tombe d’automne au cimetière

Si elles sont moins mises en avant, il existe pourtant de nombreuses plantes très belles en automne, qui pourront habiller le cimetière avant l’hiver et prendre le relai des plantes d’été.

Toutes ces plantes repartent normalement d’année en année, mais elles peuvent avoir du mal à supporter la sécheresse et seront plutôt utilisées en plantes de saison.

  • Le cyclamen est une plante parfaite pour l’automne, qui apprécie l’exposition mi-ombre. Elle n’a pas besoin d’arrosage important, la pluie et la rosée suffisent généralement largement au cyclamen pour se développer. Selon la variété, la plante se colore de fleurs blanches, roses, rouges et mauves. Elle se plante en été, pour une floraison d’octobre à avril. A noter que le cyclamen préfère les pots ou les jardinières, et qu’il n’aime pas les boutures.

  • L’aster est une plante violette, rose, blanche ou bleue qui se plante entre mars et avril ou à l’automne. Elle aura besoin de beaucoup d’eau en été. Pour les grandes tiges, des tuteurs peuvent être bienvenus.
  • La bruyère est une plante à feuillage persistant qui fleurit de septembre à mars.  Elle peut se planter dès la fin de l’été, à l’automne, voire même en hiver lorsqu’il n’y a pas de gel. Au moment de la planter, un arrosage important est nécessaire, mais après la mise en terre, la bruyère n’a besoin d’un arrosage que de temps en temps, lorsque la terre est trop sèche. Ses couleurs rose et violette assureront une belle touche de gaieté à la sépulture.

Lire aussi : En sa mémoire veille à l’entretien de la sépulture de votre proche défunt.

Une tombe fleurie tout l’hiver au cimetière

Pour fleurir une tombe en hiver, il suffit de planter des pensées à l’automne accompagnées de bruyères et de cyclamens. En cas de gelées, les cyclamens et la bruyère risquent de ne pas résister mais les pensées seront fleuries jusqu’au printemps où elles continueront à s’étoffer et offrir une multitude de fleurs. Les pensées ont le pouvoir de résister au gel et même à la neige passagère.

Veillez à ne pas planter d’arbuste sur une tombe paysagère, il risquerait de devenir trop important et d’empêcher les autres plantes de s’épanouir. Pour le reste, laissez parler votre imaginaire, plongez dans vos souvenirs et n’oubliez pas vos gants de jardiniers lors de vos visites au cimetière.

Si vous n’avez pas la main verte ou si vous manquez d’idée, n’hésitez pas à faire appel à Jonathan Boutrie. Basée à Annonay en Ardèche, la société Les Jardins funéraires propose la création de tombes paysagères dans toute la France.

Lire aussi : 

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Happy End, responsable de traitement, collecte et publie vos commentaires pour vous permettre de partager vos avis. Nous vous invitons à ne pas communiquer vos données personnelles sensibles car votre commentaire va être public. Pour plus d’informations sur le Traitement de vos Données à caractère personnel par Happy End, veuillez consulter notre politique de confidentialité.

Je vis un deuil

Chaque deuil est unique. Nous vous proposons un accompagnement adapté à votre situation.

Des articles sélectionnés pour vous

Pierre tombale d’occasion : une nouvelle façon de réduire les frais d’obsèques

Pierre tombale d’occasion : une nouvelle façon de réduire les frais d’obsèques

Une forêt cinéraire inaugurée en Alsace au printemps 2023 !

Une forêt cinéraire inaugurée en Alsace au printemps 2023 !

Concession funéraire : tout ce qu’il faut savoir 

Concession funéraire : tout ce qu’il faut savoir 

Un cimetière sous-marin au large des côtes de Miami

Un cimetière sous-marin au large des côtes de Miami

Des cimetières high-tech pour lutter contre le manque de places au Japon

Des cimetières high-tech pour lutter contre le manque de places au Japon

Des recettes de cuisine familiales gravées dans la pierre au cimetière !

Des recettes de cuisine familiales gravées dans la pierre au cimetière !

Artombal : des monuments funéraires qui conjuguent modernité et végétal

Artombal : des monuments funéraires qui conjuguent modernité et végétal

Le Printemps des Cimetières 2022, c’est du 20 au 22 mai en France !

Le Printemps des Cimetières 2022, c’est du 20 au 22 mai en France !

Graveur d’émotions, la mission de Mémograv auprès des familles en deuil

Graveur d’émotions, la mission de Mémograv auprès des familles en deuil

(VIDÉO) Benoît Gallot : « J’habite au Cimetière du Père Lachaise »

(VIDÉO) Benoît Gallot : « J’habite au Cimetière du Père Lachaise »