Graveur d’émotions, la mission de Mémograv auprès des familles en deuil

Plaques funéraires Memograv

“J’peux pas, j’ai poney”, “À mon maquereau, ta petite morue”, “À moi même”… Au cimetière, il n’est pas rare d’être interpellé par des messages dont vous ne comprenez pas toujours le sens ! En effet, les familles sont de plus en plus nombreuses à s’affranchir des codes et à personnaliser la plaque funéraire de leur défunt. Une façon de lui rendre un hommage sincère et à son image, en s’affranchissant du qu’en dira t-on. Depuis 25 ans, la société Mémograv s’évertue à satisfaire toutes les demandes des familles, des plus simples aux plus originales, parfois en cultivant l’humour, avec la promesse d’une livraison en 24 heures, pour assurer sa présence le jour des obsèques.

La famille au cœur du processus de fabrication de la plaque funéraire

“La plaque funéraire est un support de communication qui permet aux proche du défunt de s’exprimer dans un moment de grande douleur”, explique Sylvestre Olgiati, dirigeant de Mémograv. Arrivé par hasard dans le secteur funéraire il y a quinze ans, il a rapidement compris que les articles funéraires étaient de puissants vecteurs d’émotions. Il était donc primordial que les familles soient associées à la conception de la plaque gravée. “La co-création de la maquette est une étape vraiment importante pour la famille. Elle permet aux proches de s’exprimer en toute liberté.” Cet objectif a été concrétisé en 2011, avec la mise en place d’un configurateur accessible aux familles, au sein des pompes funèbres.

Avant le configurateur, les pompes funèbres faisaient parvenir un formulaire des souhaits de la famille, puis Mémograv leur soumettait la maquette. “La problématique, c’est que la maquette était de qualité sommaire et les délais trop longs. Aujourd’hui, la famille sait exactement et immédiatement à quoi ressemblera la plaque finale.”

Publicité
Artombal Monuments Funéraires Modernes


“Le modèle le plus demandé est celui qui n’existe pas encore !” 

Plaque funéraire wisky Chaque jour, les employés de Mémograv répondent à des demandes bien particulières. Si leur catalogue comprend plus de 4500 motifs différents, ils continuent à créer de nouveaux modèles pour répondre à la demande spécifiques des familles. “On reçoit des demandes de gravure pour des motos, des maisons, des objets du quotidien qui ont une valeur particulière pour le défunt. Les proches nous transmettent parfois des photos afin que le travail de gravure se rapproche le plus de la réalité. Une des commandes les plus folles à ce jour a été une bouteille de whisky ! On a dû les créer le motif sur mesure car celle-ci, on ne l’avait pas au catalogue !” Le motif le plus courant en réalité, c’est une demande pour quelque chose qui ne figure pas encore dans notre classeur ! Mémograv grave deux à trois illustrations inédites par jour.

Et parfois, les messages interpellent ! “On a reçu une commande avec l’inscription “Enfin je dors”. Pendant longtemps, je l’ai retourné dans ma tête. Je voulais comprendre si c’était une plaque demandée par le défunt lui-même ou le conjoint survivant qui dormait mieux sans les ronflements de son ou sa partenaire. Je n’aurai jamais la réponse”, raconte Sylvestre Olgiati.

Un nouveau service de livraison de plaque funéraire au cimetière

Mémograv a une priorité : faire le maximum pour réconforter les familles en deuil. “Lorsque j’ai pris la direction, on fermait entre Noël et Nouvel an et durant trois semaines l’été. Aujourd’hui la société ne ferme plus. Notre service express est assuré 52 semaines de l’année.” 

Si la société a bousculé le secteur des plaques funéraires il y a 25 ans, elle est toujours en recherche d’évolution, pour s’adapter davantage aux attentes des familles. Alors, puisque Chronopost ne propose pas de livraisons directement au cimetière, Mémograv l’a fait ! “Ce nouveau service de livraison et d’installation des plaques funéraires dans les cimetières s’adresse à des personnes qui ne peuvent pas faire le voyage pour ce dernier hommage”, explique le directeur général. À la suite de la fabrication de la plaque, Mémograv se rend au cimetière pour l’installer. La personne commanditaire reçoit ensuite une photo du résultat. Une belle façon de tisser un lien entre un défunt et des proches malgré les kilomètres qui les séparent et un service maintenant disponible chez la grande majorité des pompes funèbres en France.

Article réalisé en partenariat avec Mémograv. 

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. En cliquant sur "Laisser un commentaire", vous confirmez avoir lu notre Politique de confidentialité.

*Champs obligatoires