Bénéficiaire d’une assurance obsèques en capital : comment le choisir ?

Bénéficiaire de l'assurance obsèques

Avec un nombre en augmentation chaque année, le contrat obsèques en capital apparaît comme une solution attractive pour garantir un capital dédié au financement de ses obsèques afin de constituer ou de garantir un capital financier. Il permet de soulager ses proches du poids économique que représente le financement d’obsèques. S’il existe plusieurs types de contrats, tous nécessitent la désignation d’un bénéficiaire. C’est lui qui recevra le montant épargné au moment du décès du souscripteur. Pour choisir au mieux son ou ses bénéficiaires dans le cadre de son assurance obsèques, voici nos conseils.

Choisir un bénéficiaire de confiance pour son contrat obsèques

L’identité du ou des bénéficiaires est très libre, il peut être :

  • Un membre de la famille
  • Un proche de l’entourage
  • Un groupe de personnes
  • Une société funéraire

Il est également possible de changer plusieurs fois de bénéficiaire pendant la durée de vie du contrat obsèques.

Publicité
Artombal Monuments Funéraires Modernes


Informer le bénéficiaire de l’existence d’une assurance obsèques

La plupart des organismes de prévoyance garantissent la transmission du capital obsèques au bénéficiaire entre 24 et 48 heures après le décès du souscripteur. Néanmoins, la procédure demande au bénéficiaire de fournir un certain nombre de pièces justificatives dont l’obtention peut s’avérer fastidieuse. Pour éviter à ses proches de devoir avancer les frais d’obsèques en attendant la transmission des justificatifs demandés, il est important de les prévenir en amont de l’existence d’un contrat obsèques, et des procédures à suivre en cas de décès du souscripteur. L’ensemble des pièces à fournir et des étapes à suivre varient selon l’organisme de prévoyance choisi, qui vous les transmettra au moment de la signature du contrat obsèques. Il est donc utile de conserver ce contrat, et toutes les preuves de sa signature jusqu’au décès.

Si aucun bénéficiaire n’est désigné

Le bénéficiaire de l’assurance obsèques peut être désigné au moment de la signature du contrat, plus tard, voire n’être jamais désigné. En effet, si le décès du souscripteur advient sans avoir désigné de bénéficiaire, le capital reste garanti, et est incorporé au montant de l’héritage du souscripteur. Il en est de même si le bénéficiaire décède ou que l’entreprise funéraire désignée cesse ses activités.