Ils créent un site de cagnottes obsèques pour venir en aide aux familles

La Cagnotte des proches

“Une jeune femme de 21 ans venait de perdre son père. En tant que dernier membre de la famille en vie, elle avait la responsabilité de financer ses obsèques. L’idée de s’endetter, alors qu’elle était encore étudiante, l’angoissait profondément. Grâce à la cagnotte créée, l’intégralité des frais d’obsèques de son père ont pu être couverts et elle en a éprouvé un grand soulagement…”

C’est pour aider toutes les familles dans une situation similaire qu’Anne-Sophie Roturier, infirmière de profession, a fondé en 2016, La Cagnotte des Proches, plateforme de cagnottes solidaires en ligne disponible 7j/7 et 24h/24. “En tant qu’infirmière, soutenir les familles faisait déjà partie de mon quotidien. Aujourd’hui encore, je joue ce rôle avec les proches du défunt qui vivent un moment difficile, auquel s’ajoute des problèmes financiers. En les aidant à créer et organiser une cagnotte, mon soutien est concret.” 

Un projet inspirée par une cagnotte solidaire américaine

“Avec mon mari, nous sommes tombés sur une plateforme américaine de cagnottes solidaires, spécialisée dans le financement des frais médicaux, qui sont très élevés aux États-Unis.” C’est suite à cette découverte et avec l’envie d’entreprendre qu’Anne-Sophie imagine ce site. Christophe, son mari s’embarque rapidement dans l’aventure, pour la seconder sur la partie marketing et financement, et Estelle, sur le développement technique de l’outil. “On est habité par ce projet et animé par la volonté de faire du bien”, explique Christophe.

Une corbeille a circulé au milieu de l’assemblée à la demande de la famille

Exemple d'une cagnotte lancée pour financer les obsèques de LucieDepuis sa création en 2016, plus de 2500 cagnottes ont été créées pour soutenir des projets solidaires (financement d’interventions ou de traitement médicaux non prix en charge, situation de handicap, soutien à une famille…), et la moitié d’entre elles vise aujourd’hui à aider des familles en deuil à financer les obsèques de leur proche. Cette ambition, les trois créateurs l’avaient dès le départ. “Lorsqu’on a créé la cagnotte, j’ai immédiatement eu en tête les obsèques d’une cousine. Une corbeille a circulé au milieu de l’assemblée à la demande de la famille, dans l’idée de les aider à affronter l’après. C’était l’une des premières fois que je voyais ce genre de choses.”

En France, peu nombreux sont les gens qui anticipent leur départ. Seuls 30% des décès qui ont eu lieu en 2021 ont été pré-financés par un contrat ou une assurance obsèques. Pour les moins prévoyants, c’est la familles qui devra prendre en charge les frais d’obsèques. La Cagnotte des Proches les allège de ce poids financier.

Quand la solidarité s’organise

Contrairement aux autres cagnottes du site, 90% des familles font le choix d’une cagnotte privée quand il s’agit de financer des obsèques. Celles-ci ne sont pas visibles pour le grand public et circulent uniquement dans la famille et l’entourage proche. D’ailleurs, neuf fois sur dix, c’est un proche de la famille, un collègue ou encore un parent d’élèves qui en est à l’initiative. “La beauté de notre service, c’est que l’on peut attester de la solidarité qui s’organise et des belles initiatives qui en résultent.

Un système de vérification poussée pour les cagnottes obsèques

“Le plus souvent, l’argent de la cagnotte est directement versée aux pompes funèbres, à l’officiant de cérémonie, au fleuriste etc. De cette manière, on a un meilleur contrôle des fonds.” Et s’il reste de l’argent, la somme est versée au bénéficiaire, et non à la personne à l’initiative de la cagnotte.

En choisissant La Cagnotte des Proches, les familles s’assurent de la fiabilité du système de récolte d’argent. C’est un des éléments qu’Anne-Sophie, Christophe et Estelle mettent un point d’honneur à respecter. “On a vraiment à cœur de vérifier le contexte mais aussi la partie légale et administrative”. La sécurité de la cagnotte est également garantie par le prestataire de paiement. L’identité et le domicile des futurs bénéficiaires de la cagnotte sont à chaque fois vérifiés. Anne-Sophie se réserve également le droit de demander des justificatifs comme un acte de décès par exemple.

Des cagnottes obsèques à destination d’enfants en deuil suite à un féminicide

Il arrive également que des cagnottes soient ouvertes pour des enfants mineurs qui ont perdu un ou plusieurs parents. Dans ce cas-là, la procédure de redistribution de l’argent est un peu différente. “Elle est très encadrée. Nous avons travaillé avec des avocats, et le juge des tutelles pour sécuriser ce versement de fonds dont les enfants pourront bénéficier à leur majorité, explique Christophe.

“On prend le temps d’échanger au téléphone avec les familles”

La cagnotte des proches pour financer des obsèques Plus qu’un service d’entraide, La Cagnotte des Proches est aussi un service d’accompagnement des familles. Suite au lancement d’une cagnotte, Anne-Sophie organise systématiquement un entretien téléphonique avec le porteur du projet. “C’est l’occasion d’échanger sur les raisons de création de la cagnotte et de s’adapter au mieux aux parcours de vie des gens.”

Pour assurer le succès des cagnottes, le trio a créé une véritable agence de communication. “Il arrive que l’on rédige le texte de présentation pour les familles. Très souvent, elles ne se sentent pas à assez à l’aise pour demander de l’aide. On a également investi dans un studio intégré, pour réaliser des vidéos et il nous arrive de créer des affiches, des flyers pour donner une meilleure visibilité aux cagnottes.” 

Publicité
Artombal Monuments Funéraires Modernes


Cagnottes obsèques : bientôt un nouveau rituel funéraire ?

“Les cagnottes peuvent être ouvertes par des familles dans des situations de précarité. Mais statistiquement, ce ne sont pas que des personnes à faibles revenus.” Selon Anne-Sophie, la création d’une cagnotte pour le financement d’obsèques rentre peu à peu dans le rituel funéraire des français.

“La cagnotte n’est pas seulement un marqueur financier. C’est le moyen de montrer de la solidarité, de l’affection, et de rendre hommage aux défunts.” En effet, à la suite d’un décès, des cagnottes peuvent être ouvertes pour soutenir des œuvres caritatives ou permettre à la famille du défunt de continuer à vivre sereinement, en organisant un voyage par exemple ou en finançant les études supérieures des enfants. Des cagnottes sont également mises en place par des mairies ou des entreprises, bouleversées par le décès d’un collaborateur.

Un système de pourboire plutôt qu’une commission

Autre particularité de La Cagnotte des Proches, aucun pourcentage des cagnottes en ligne n’est reversé à la plateforme. En effet, les familles récupèrent l’intégralité des dons. “Pour être 100% solidaire, nous avons décidé de fonctionner au pourboire. C’est à elles de choisir le montant qu’elles souhaitent laisser et 50% jouent le jeu”, explique Christophe. Selon l’entrepreneur, “il faut inventer de nouveaux modèles d’entraide privé qui ne dépendent pas de l’argent public.”

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. En cliquant sur "Laisser un commentaire", vous confirmez avoir lu notre Politique de confidentialité.

*Champs obligatoires