Un troupeau d’éléphants organise un cortège funéraire pour un de leurs bébés

En Inde, un garde forestier a filmé le cortège funéraire d'un troupeau d'éléphants. A l'avant, un adulte porte le corps d'un éléphanteau décédé jusqu'à sa dernière demeure.
éléphants cortège funéraireCrédits : Paweldotio sur Unsplash

L’image émouvante circule sur la toile, cette famille d’éléphants qui escorte son bébé pour son dernier voyage. Un adulte, probablement la mère, porte le corps d’un éléphanteau. Derrière elle, le troupeau forme un cortège funéraire. Une vidéo filmé dans la réserve forestière d’Attappadi, en Inde par un garde forestier. Celui-ci l’a mise en ligne sur tweeter avec ce commentaire : « Cortège funèbre des éléphants en pleurs portant le cadavre de l’enfant éléphant. La famille ne veut tout simplement pas quitter le bébé. » Il ne précise pas si les pachydermes l’amènent au fameux cimetière des éléphants.

Les éléphants d’Afrique aussi connaissent le deuil

Plusieurs études ont déjà observé le rituel du deuil chez les éléphants et le fait qu’ils pleurent leurs morts. On peut citer notamment ce documentaire de la BBC sur les éléphants d’Afrique :

Rite funéraire : une pratique répandue dans le règne animal

Les éléphants ne sont pas les seuls animaux, terrestres ou aquatiques, à pratiquer des rites funéraires.

Les gorilles aussi pleurent leurs proches. Au Rwanda, des scientifiques écossais avaient filmé Pansy, une femelle très âgée, en fin de vie. Présents lors de ses derniers instants, les trois autres singes lui secouaient doucement les épaules pour s’assurer qu’elle était toujours vivante, lui caressaient la tête et l’installaient confortablement, la lavaient…

En 2000, au large des côtes japonaises, deux dauphins mâles gardaient le corps d’une femelle décédée. Il ne quittaient uniquement la dépouille que le temps de remonter à la surface pour respirer.

Tous ces exemples témoignent d’une forme de conscience de la mort chez les animaux. De quoi nous interroger un peu plus sur ce qui singularise l’humain des autres espèces…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Faire défiler vers le haut

Inscrivez-vous à notre newsletter