Prix des obsèques : combien ça coûte ?

PRIX OBSEQUESCrédits : Shutterstock

Dans un premier temps, il convient de consulter les dernières volontés du défunt. Souhaitait-il une crémation ou un enterrement ? L’assemblée sera t-elle nombreuse ? Faut-il organiser un convoi ? Tous ces éléments vont déterminer le prix des obsèques

Actuellement, on considère volontiers que des obsèques engendrent un coût moyen allant de 3 350 euros et 3 600 euros. Mais derrière cette fourchette de prix moyens, une grande variété de prestations peut faire monter le tarif assez rapidement. Selon la région où doivent être organisés les funérailles, une inhumation peut vous être facturée entre 1 347 euros et 6 449 euros. Pour une crémation, le chiffre varie entre 2 017 euros et 6 572 euros.

Que peut-on compter dans le coût des obsèques ?

L’organisation d’obsèques reste une manœuvre complexe qui comprend différents postes de dépenses. Il faut ainsi calculer le prix des obsèques en fonction des services imposés. Des services au nombre desquels on retrouve les honoraires forfaitaires et démarches pour un convoi local, le corbillard, les équipes de porteurs et de cérémonie, les articles funéraires prévus, les faire-part… Une somme considérables de postes de dépenses qu’il convient d’anticiper le plus possible pour ne pas voir un budget exploser. Le cercueil, lui-aussi, a son importance. Selon l’essence du bois et les ornements, il peut coûter de 500 euros à plus de 8000 euros.

Quel prix pour les prestations obligatoires d’obsèques ?

Si l’organisation des obsèques d’un proche peuvent ouvrir la voie à des personnalisations variées, elle répond, en revanche, à un certain nombre de dépenses obligatoires.

Parmi elles, le cercueil est sans doute la plus connue. Comptez entre 225 € et 2000 € pour des modèles standards. Notez que la loi exige que ledit cercueil face 22mm d’épaisseur, que sa garniture soit étanche, qu’il comporte quatre poignées au minimum et qu’il dispose d’une plaque d’identification.

Le transport du corps, après mise en bière, il faut compter un ratio de 1 € par kilomètre parcouru, à ajouter au prix forfaitaire de prise en charge du corps. Ce forfait est communiqué par le prestataire funéraire.

Et qui dit transport, dit également location de corbillard. On estime qu’une moyenne de 400 € est à prévoir pour le véhicule et 200 € de plus pour s’assurer les services de porteurs professionnels.

Selon le mode de sépulture, vous devrez vous acquitter d’une redevance de crémation ou d’une taxe d’inhumation. Celles-ci peuvent varier de 100 € à 500 € selon l’endroit. Les scellés de la police, quant à eux, sont déjà pris en compte par le prestataire. A ces services s’ajouteront les frais d’intervention des porteurs, du maître de cérémonie, les articles funéraires prévus, les faire-part… Une somme considérables de postes de dépenses qu’il convient d’anticiper le plus possible pour ne pas voir un budget exploser. 

Tout ce qu’il faut savoir pour éviter les arnaques : les conseils de l’expert

Avant, pendant, après les obsèques

Même dans une période douloureuse, il convient d’observer la plus grande prudence en entamant les démarches. Croisez les informations et demandez plusieurs devis à des interlocuteurs différents. Certaines entreprises, dans ces moments-là, n’hésiteront pas à charger les devis avec des services et des accessoires tout à fait facultatifs. Il est donc important de ne pas entamer ces procédures seul et d’en parler avec des personnes de confiance qui, elles, pourront vous donner un avis neuf sur les prix proposés par les sociétés sollicitées. Enfin, n’oubliez pas de compter le prix des actes de conservation du corps avec le thanatopracteur, les taxes inhérentes à l’ouverture et la fermeture d’une sépulture et, enfin, le prix éventuel d’un caveau, si telle est la volonté du défunt.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Faire défiler vers le haut

Recevez la newsletter de Happy End