Groupes de parole de deuil : en quoi peuvent-ils vous aider ?

Le sentiment de gouffre qui accompagne le décès d’un proche est à la fois intime et universel. Pour surmonter la sensation de solitude et entamer son processus de deuil, le recours aux groupes de parole peut s’avérer bienfaisant et libérateur. 

A lire aussi : Art thérapie et deuil : un chemin vers l’apaisement

Pourquoi s’inscrire à un groupe de parole de deuil ?

Les groupes de parole et d’entraide réunissent des personnes endeuillées qui traversent une épreuve similaire. Ce sont des lieux de partage et d’écoute bienveillante qui permettent de surmonter le sentiment de solitude, souvent ressenti suite à la perte d’un proche. Lors de ces rencontres solidaires, les membres tissent des liens forts en échangeant sur leur vécu, et créent souvent des amitiés pérennes. 

Les groupes de parole sont également le moyen de faire vivre la mémoire du défunt. En effet, les échanges permettent de se remémorer de bons souvenirs, de retracer les moments forts partagés avec l’être cher. Cette parole est souvent libératrice, surtout quand on peine à évoquer le défunt avec son entourage, par souci de les préserver.

Découvrez : Deuil : la sophrologie pour vous apaiser et retrouver le chemin de la vie

Comment s’organise un groupe de parole abordant le deuil ?

Dans le cadre du deuil, les groupes de parole sont généralement divisés en deux catégories :

  • Les groupes de parole fermés

Un groupe de parole fermé rassemble un certain nombre de participants pour une durée déterminée. Ils se réunissent selon un calendrier fixe, établi à l’avance. Ce sont généralement d’anciens membres du groupe, accompagnés d’un psychologue bénévole, qui animent les discussions autour de thèmes définis à l’avance (la colère, la culpabilité, le manque…) ou pas. Cet encadrement permet aux membres de créer une certaine intimité et d’établir plus facilement des liens de confiance.

  • Les groupes de parole ouverts

Un groupe de parole ouvert peut accueillir régulièrement de nouveaux participants, même pour une seule séance. Aucun calendrier ne contraint les membres à la régularitéCette liberté favorise davantage le sentiment d’anonymat qui peut rassurer ou mieux convenir à certaines personnes. Chaque nouvelle séance est l’opportunité pour les nouveaux arrivants de partager leurs récits avec les autres. 

Quel que soit le type de groupes de parole, l’organisation est toujours effectuée par des associations spécialisées dans l’accompagnement du deuil et construits sur la base du même principe : s’épauler sans porter de jugement. Ainsi, les participants partagent leurs expériences en toute confiance.

Si vous avez besoin d’aide pour faire votre deuil : EFT et deuil : se libérer des émotions négatives liées à la perte d’un proche

Publicité
Artombal Monuments Funéraires Modernes

Combien coûte la participation à un groupe de parole ?

Dans le cadre du deuil, la plupart des groupes de parole sont gratuits. Certaines associations demandent en échange l’acquittement d’un abonnement, d’une adhésion annuelle et/ou un montant fixe pour participer à chaque séance. Néanmoins ces participations financières restent généralement basses (une trentaine d’euros en moyenne), afin de rendre les groupes de parole accessibles à tous.

Comment bien choisir son groupe de parole ?

Si vous envisagez de rejoindre un groupe de parole, suivez nos conseils :

  • Ne confondez pas groupes de paroles d’entraide et thérapie. En effet, ces derniers sont animés par un ou des professionnels “psy” (psychothérapeutes, psychanalystes ou psychiatres). Le groupe de parole est un lieu d’expression et d’écoute, contrairement aux groupes de thérapie, qui relèvent du domaine médical, souvent organisé dans l’enceinte d’un hôpital.
  • Renseignez-vous sur les types de deuil abordé dans chaque groupe. Si vous souhaitez aborder un type de deuil spécifique (le deuil périnatal, la perte d’un frère ou d’une sœur, d’un conjoint ou d’un parent par exemple), sachez qu’il existe des groupes de parole entièrement destinés à certains types de deuil.

Vous pouvez consulter la liste des associations accompagnant le deuil référencés sur Happy End. Sachez aussi que certains hôpitaux organisent des ateliers d’écoute et d’accompagnement des patients confrontés à un deuil. 

Venez partager un moment avec nous lors de “Nos apéros de la mort”