Elle lance une formation d’art funéraire pour “mettre l’art au service de la vie”

Laetitia Gauthier organise une formation en art funéraire

“L’art funéraire est un métier qui a du sens et de l’avenir.” Laetitia Gauthier est mosaïste depuis 2006, et spécialisée dans le funéraire depuis 2014. Pour elle, l’art permet d’apporter des couleurs et de la vie à un secteur trop souvent associé au noir et à la tristesse. “Une oeuvre d’art personnalisée sur une tombe, à travers ses formes et ses couleurs, permet de véhiculer un message et de laisser une empreinte plus positive à ceux qui visitent leur mort”, explique la mosaïste. Aujourd’hui, de plus en plus de familles en deuil font appel au service de cette artiste funéraire et son activité suscite des vocations. Fort de son constat, Laetitia a décidé de lancer sa propre formation en art funéraire.

Publicité
Artombal Monuments Funéraires Modernes


Une formation art funéraire basée sur quatre axes principaux

Sa formation en art funéraire se déroulera sur six mois, à distance par whatapps avec trois week-ends en présentiel (le premier : du 27 au 29 mai) à Blois, dans le département du Loir-et-Cher (41). Elle nécessite un minimum de trois heures d’investissement personnel par semaine et reposera sur quatre axes :

  • Le développement personnel : se préparer à aborder la question du deuil avec des clients touchés par la perte d’un proche, comprendre son propre rapport à la mort et à d’éventuels deuils passés…
  • La connaissance du milieu funéraire : se familiariser avec les différentes traditions afin de répondre à tous les besoins.
  • Les compétences artistiques : développer une pratique artistique en lien avec le funéraire, s’initier aux maquettes, décrire une intention avec des mots.
  • L’installation professionnelle : trouver sa propre façon d’intervenir dans le milieu du funéraire en tant qu’artiste, développer sa posture, son réseau…

Art funéraire : à qui s’adresse la formation ?

“Je m’adresse aussi bien à des artistes professionnels déjà installés qu’à des artistes amateurs pour qui le funéraire fait sens”, explique Laetitia. Ainsi, pour elle, aucun critère d’admission spécifique n’est nécessaire. Toutefois, pour cerner les envies et le projet des apprenants, Laetitia demande un entretien téléphonique préalable à chaque personne intéressée.

Commentaires

  • Axelle Faivret

    Bonjour Delphine, Merci pour votre message, nous le transmettons. Belle journée.

  • Delphine

    Wahou....merci Laetitia pour cette belle proposition de formation pour les artistes. Super que tu te lances ainsi et que tu transmettes ton expérience et tes compétences.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. En cliquant sur "Laisser un commentaire", vous confirmez avoir lu notre Politique de confidentialité.

*Champs obligatoires