Caveau familial : tout ce qu’il faut savoir

Choix familial ou souci d'économie sur le long terme, le caveau est encore largement prisé en France. Entre les configurations de la structures et les tarifs en vigueur, son édification demande cependant du temps, de la méthode et de la réflexion.
caveau familial père lachaiseCrédits : @FleurDesseintes

Monument plus imposant qu’une simple tombe, le caveau familial est une fosse maçonnée trônant dans un cimetière. Il permet d’accueillir plusieurs cercueils d’une même famille ou, le cas échéant, des urnes après la crémation d’une dépouille. Mais avant de voir les corps des défunts y reposer ensemble, l’édification demande du temps et des préparatifs.

Inhumation : les démarches à effectuer

Bien entendu, le budget nécessaire à un tel projet est plus élevé que pour une sépulture individuelle. Plusieurs facteurs doivent être pris en compte :

  • Le nombre de places prévues dans le caveau familial aura, fort logiquement, un impact fort sur la note finale. Il complexifie, en effet, le travail des marbriers et celui des maçons sollicités pour le gros oeuvre.
  • La configuration du terrain doit également être prise en compte. Si un caveau familial doit prendre place dans un sol rocheux, constellé de racines imposantes ou, tout simplement, instable, le prix sera également plus élevé.

On peut ainsi aller de 1400 euros à plus de 4000 euros pour un caveau allant jusqu’à six places.

Quels types de caveau familial ?

Plusieurs formes de caveau peuvent être imaginées. Au-delà des demandes particulières, les professionnels maîtrisent des techniques performantes qui garantissent une vraie longévité aux édifices.

  • Le caveau familial traditionnel permet d’empiler les cercueils les uns au-dessus des autres.
  • La formule double permet un empilement de cercueils disposés côte à côte.
  • Le caveau familial dit « parisien » permet, quant à lui, d’installer deux cercueils côte à côte. L’édifice peut être totalement enterré ou semi-enterré dans le cas d’un caveau avec porte d’accès et stèles spécifiques. Les caveaux peuvent comporter plusieurs ajustements. Des ajustements au nombre desquels on compte le mur de refend séparant deux cercueils à l’intérieur du caveau familial, des tiroirs et des cases spécifiques selon les demandes des familles.

Bien entendu, tout cela ne peut être envisagé sans l’acquisition d’une concession funéraire en bonne et due forme auprès des autorités compétentes. Avant toute demande, veillez à remplir toutes les formalités d’usage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Faire défiler vers le haut

Recevez la newsletter de Happy End