Un évènement, une histoire à partager à la communauté Happy End ? Je partage mon témoignage

« Bien sortir de la vie, c’est d’abord sortir sans souffrance inutile. » On conçoit souvent le médecin comme celui qui guérit. Mais en soins palliatifs, le médecin est avant tout un soignant : il s’agit de faire en sorte qu’un patient aborde le dernier temps de sa vie dans les meilleures conditions. De trouver une ligne de crête entre l’acharnement thérapeutique et l’abandon de soins.

Côtoyer la mort au quotidien ancre dans la vie

Mais comment fait-on pour côtoyer la mort au quotidien ? Entre une trop grande sensibilité et une indifférence désabusée, où se situe l’équilibre ? « Quand j’assiste à un décès, j’ai conscience de vivre un moment extrêmement important dans l’histoire d’une personne et d’une famille. Ça m’émeut encore très fort », avoue la médecin en soins palliatifs.

Lire aussi : Nos conseils pour écrire vos directives anticipées


La magie des derniers projets de vie

Plus jeune, Osmonde était peintre. Une cataracte non opérée lui avait ôté la vue. Dans le dernier temps de sa vie, elle a tout mis en œuvre, avec les équipes médicales, pour revoir les couleurs.

« Cette femme, pour moi, est restée une étoile. Dans la maladie, dans la dégradation, elle était restée curieuse. »

Chaque année, entre 150 000 et 200 000 personnes ont besoin de soins palliatifs.

Lire aussi

Cet article a été réalisé dans le cadre d’une session de formation au Centre de Formation et de perfectionnement des journalistes (CFPJ).

Commentaires

  • paul
    paul
    Le 23/02/20

    Très beau témoignage sur la fin de vie avec ses difficultés mais aussi ses joies
    Merci Véronique

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Happy End, responsable de traitement, collecte et publie vos commentaires pour vous permettre de partager vos avis. Nous vous invitons à ne pas communiquer vos données personnelles sensibles car votre commentaire va être public. Pour plus d’informations sur le Traitement de vos Données à caractère personnel par Happy End, veuillez consulter notre politique de confidentialité.

J’anticipe mon départ

Nous vous guidons dans la rédaction de vos dernières volontés pour soulager vos proches de choix difficiles.

Des articles sélectionnés pour vous

Japon : des clubs d’enterrement pour ne pas mourir seul

Japon : des clubs d’enterrement pour ne pas mourir seul

Décider librement de sa mort : solution ou illusion contre la souffrance du mourir ?

Décider librement de sa mort : solution ou illusion contre la souffrance du mourir ?

Christophe Fauré : “Il faut changer le regard de notre société sur les phénomènes de vie après la mort”

Christophe Fauré : “Il faut changer le regard de notre société sur les phénomènes de vie après la mort”

Comment accompagner un proche en fin de vie ?

Comment accompagner un proche en fin de vie ?

Aide active à mourir : la Convention citoyenne délibère en faveur d’une légalisation

Aide active à mourir : la Convention citoyenne délibère en faveur d’une légalisation

Le deuil chez les proches aidants, un deuil comme les autres ?

Le deuil chez les proches aidants, un deuil comme les autres ?

Aidant familial : quelles aides pour l’accompagnement d’un proche ? 

Aidant familial : quelles aides pour l’accompagnement d’un proche ? 

Pourquoi j’ai décidé d’accompagner la mort au quotidien

Pourquoi j’ai décidé d’accompagner la mort au quotidien

J’ai choisi d’accompagner la mort comme la naissance

J’ai choisi d’accompagner la mort comme la naissance

Derniers Secours : un cours pour mieux accompagner la fin de vie de nos proches

Derniers Secours : un cours pour mieux accompagner la fin de vie de nos proches