EHPAD ou service de soins palliatifs : 5 idées de rituels pour rendre hommage aux défunts

Des ateliers origamis en ehpad

En EHPAD ou en unités de soins palliatifs, règne souvent un grand silence autour de la mort. On a beau la savoir inéluctable, on a du mal à la nommer, et à lui donner sa juste place. De plus en plus, le personnel manifeste le besoin de ritualiser le départ de ses résidents ou patients. Certains établissements ont ainsi entamé des réflexions collectives pour mettre en place un espace d’hommage ou des rituels lors du décès d’un patient. Voici cinq idées inspirantes repérées par Happy End.

Une envolée de ballons pour honorer les patients décédés

Envolée de ballons

De la même manière que l’envolée de lanternes, l’envolée de ballons est un rituel chargée d’émotions que l’on retrouve souvent lors des enterrements d’enfant. Mais pourquoi se priver de ce geste symbolique dans les établissements spécialisés dans la fin de vie ?

Vous pouvez proposer aux résidents, à leur famille ainsi qu’au personnel soignant de se réunir pour une envolée en hommage aux résidents décédés au cours de l’année. Chaque ballon pourra être accompagné d’un mot rédigé à leur attention et choisi en fonction de la couleur préférée au défunt.

Attention, quelques conseils de sécurité doivent être appliqués lors d’un lâcher de ballon.

Dans l’unité de Soins Palliatifs Maison Comtesse en Belgique, une envolée de 71 ballons représentant les 71 patients décédés A CAUSE DU COVID dans l’année a été réalisée. Un rituel chargé d’émotions et d’espoir.

Lire aussi : Organiser un lâcher de ballons pour un enterrement

Un ateliers d’origamis en hommage aux défunts

Origamis dans les soins palliatifs

Il est aussi possible de rendre hommage à vos défunts en organisant des ateliers de création d’origamis. Cet art du pliage en papier est un joli moyen de permettre aux résidents des EHPAD de façonner eux-mêmes un objet commémoratif. 

Vous pouvez les inviter à écrire un message au défunt sur une feuille ou imprimer des photos du défunt sur une feuille qui sera ensuite plié en origami par exemple.

Planter un arbre de vie(s)

Hommage Arbre de VieLa plantation d’arbres et d’arbustes symbolisant les défunts est une pratique de plus en plus répandue. On les baptise souvent les arbres hommage ou arbre de vie. Au sein des établissements accompagnant la fin de vie, ce rituel peut prendre racine dans les jardins et lieu de promenade des résidents.

Pour faire participer les autres résidents et les familles des défunts, prévoyez des rubans de couleurs, que chacun pourra venir accrocher aux branches de l’arbre. La plantation de l’arbre peut également être l’occasion d’une cérémonie, au cours de laquelle des textes et des poèmes pourront être lus en hommage aux disparus.

À l’occasion d’une cérémonie dans un EHPAD de Chantonnay, douze rosiers ont ainsi été plantés en hommage aux résidents décédés pendant la crise sanitaire.

Organiser une marche du souvenir

Marches commemoratives De nombreuses marches et veillées sont organisées par des associations spécialisées dans l’accompagnement dedeuil. Rien ne vous empêche de proposer un rassemblements du souvenir au sein d’un de vos établissements de fin de vie. Ces rencontres sont l’occasion d’exprimer la douleur générée par le deuil de manière collective. Pour les participants, ces événements peuvent être de véritables exutoires. Si vous effectuez une marche en hommage à un seul défunt, optez pour un code couleur ou des tee-shirts personnalisés. S’il s’agit de plusieurs résidents décédés, vous pouvez apporter un peu de douceur avec une envolée de lanternes par exemple lors de laquelle chaque lanterne représentera un défunt.

Chaque année, l’Association Alliance 47 qui accompagne les personnes en fin de vie organise ainsi une marche nocturne pour commémorer les résidents décédés en soins palliatifs. Une initiative lancée en 2014 et qui rencontre toujours autant de succès auprès des professionnels que des familles et des bénévoles !

À lire : Médecin en soins palliatifs : accompagner jusqu’à la mort

Des Mess’arbres pour témoigner son affection au défunt

Ma Pause Nature

La sylvothérapie repose sur l’idée qu’être dans une forêt ou à proximité des arbres a un effet bénéfique sur le bien-être et la santé. Dans le cadre d’un deuil, des immersions sensorielles guidées peuvent être organisées en pleine nature, afin de réaliser un geste d’hommage. Nath Grosz, sylvothérapeute en propose avec Ma Pause Nature. Elle accompagne ses marches d’un processus créatif. Les participants sont invités à réaliser un artefact composé d’éléments naturels, qu’ils déposeront au sein des creux ou cavités d’un arbre. “Une manière poétique de créer et tisser un lien invisible avec nos chers disparus”, témoigne t-elle. Si vous souhaitez organiser une immersion sensorielle comme celle-ci pour des résidents en EHPAD ou maisons de retraites, n’hésitez pas à la contacter via son site internet.

Commentaires

  • Brigitte Garneau

    Ce que j'apprécie dans ces exemples, c'est qu'ils ont été expérimentés avec succès dans des maisons de retraite.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. En cliquant sur "Laisser un commentaire", vous confirmez avoir lu notre Politique de confidentialité.

*Champs obligatoires