La mort aussi fait son festival !

La mort, si on en parlait : 4 thématiques pour explorer les facettes du deuil

Rompre le silence de plomb qui règne sur les sujets de la mort et du deuil, telle est la mission du Groupe VYV (1er acteur mutualiste de la santé et de protection sociale en France). Il y a deux ans, cette intention se transformait en action. Cette année, c’est donc la troisième édition du salon “La mort si on en parlait” qui se tiendra les 4 et 5 novembre à Nantes, en partenariat avec la MAIF. Ces deux journées tourneront autour de quatre thématiques : deuil, empreintes numériques, rites et croyances et impact sociétal de ce moment de vie.

Découvrez les éditions précédentes ici.

Des intervenants pour réfléchir au deuil de demain

Les conférences, projections/débats, ateliers expérimentaux et tables rondes seront animés par des spécialistes venus de différents horizons. Nous retrouverons notamment le psychiatre et psychothérapeute Christophe Fauré mais aussi Sandra Meunier, une art-thérapeute qui incarne le personnage d’Annabelle la fée pour contribuer à l’apaisement des personnes en soins palliatifs. Les participants auront également l’opportunité de partager leurs expériences et de découvrir de nouvelles initiatives concernant le deuil numérique.

En prime, sachez qu’HappyEnd organisera le vendredi 5 un Apéro de la mort animé par Sarah Dumont, la fondatrice du site et Sophie Poupard-Bonnet, une coach spécialiste du deuil.

Infos pratiques

Date : Le 4 au 5 novembre 2021
Lieu : Cités des Congrès; 44000 Nantes 
Entrée libre

Le Toussaint’s festival : le suicide des jeunes au premier plan

Depuis 2016, l’association suisse Deuil’s organise le Toussaint’s festival, un festival sur la mort par le biais de conférences, tables rondes, spectacles, expositions, films et formations. Pour sa quatrième édition, du 1er au 7 novembre 2021, les discussions tourneront autour des jeunes face au suicide. Cette thématique est d’autant plus importante qu’en Suisse, le suicide représente la première cause de mortalité chez les jeunes. Il est nécessaire d’aider les pouvoirs publics, les enseignants, les éducateurs et les parents à agir avant qu’il ne soit trop tard.

A lire aussi : le témoignage de François, Pourquoi j’ai fait une tentative de suicide à 10 ans

Des spectacles et interventions de professionnels

Au programme, vous retrouverez notamment le spectacle « La jeune fille et la mort », une formation de prévention de l’association Stop-Suicide mais aussi une conférence animée par Xavier Pommereau, psychiatre spécialiste de l’adolescence en difficulté sur les adolescents en rupture. Une façon de « donner une place à la mort pour qu’elle ne prenne pas toute la place ». Trouvez plus d’informations sur le programme ici.

Infos pratiques

Date : Du 1er au 7 novembre 2021
Lieu : Espace Culturel des Terreaux et Sycomore (Rue de l’Ale 31 ;1003 Lausanne)
Entrée libre.

Journées émergences : célébrer la vie en parlant de la mort

Le weekend des 23 et 24 octobre prochains se tiendra la 12ème édition des Journées émergences en Belgique. Organisées par l’association Émergences (la référence de la méditation engagée en France), cet évènement est né de la volonté de réfléchir à la mort dans un « cadre soutenant et chaleureux ».

Des conférences et des méditations en musique

Le samedi sera consacrée à des conférences de spécialistes comme Matthieu Ricard, moine bouddhiste, Christophe Fauré, psychiatre et psychothérapeute, ou encore Constance Yver Elleaume, médecin en soins palliatifs. Des artistes comme l’Homme Etoilé, infirmier en soins palliatifs et auteur de deux BD sur le sujet, prendront également la parole ce jour là  afin « évoquer la mort pour éclairer la vie ». Le dimanche, c’est tout en douceur que se dérouleront des méditations en musique pour éclairer l’ombre que la mort projette sur nos vies. Une jolie promesse pour vivre en paix avec la mort.

Si vous souhaitez participer, sachez également qu’il est possible de vous joindre aux évènements en visio (sur réservations) depuis chez vous !

Découvrez notre article : La musicothérapie pour apaiser le corps et l’âme 

Infos pratiques

Date : Du 23 au 24 octobre 2021
Lieu : 2, Boulevard de la plaine, salle Mandela – Bâtiment Q VUB ;1050 Ixelles
Tarif : entre 20,99€ et 92,31€
Réservez dès maintenant sur le site.

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. En cliquant sur "Laisser un commentaire", vous confirmez avoir lu notre Politique de confidentialité.

*Champs obligatoires