Corinne vous invite à l’enterrement de sa maman sur Instagram 

enterrement InstagramCrédits : Pompes funèbres Caton

Diffuser l’enterrement d’un proche sur Instagram… Avant le crise du Covid-19, nous aurions été nombreux à trouver le procédé indécent. Une cérémonie d’enterrement, ça se vit, ça ne se transmet pas via les réseaux sociaux. Sauf quand on n’a pas le choix ! L’annonce du confinement a mis les familles dans une situation exceptionnelle jamais vécue auparavant. « Avec cette pandémie, l’ensemble des décès sont concernés, et pas seulement ceux imputables au virus. Pour la première fois de l’histoire, nous sommes appelés à reconsidérer des pratiques séculaires », note Martin Julier-Costes, socio-anthropologue.

A lire aussi : privés d’enterrement, comment rendre hommage à vos défunts ? 

Dans ce contexte inédit, les professionnels multiplient les efforts pour accompagner au mieux les familles. Dès la première prise de contact, 95% d’entre eux informent des conditions dans lesquelles pourra se tenir la cérémonie, d’après un sondage réalisé par les sites Meilleures Pompes funèbres et Happy End. En fonction des lieux (funérarium, cimetière, églises…), le nombre de personnes autorisé varie de 2 à 20 personnes. Et les directives ne sont pas toujours les mêmes en fonction des communes, des lieux de culte… Pas évident pour les professionnels d’y voir clair. « Notre standard est inondé d’appels de professionnels qui souhaitent connaître les directives mais aussi les consignes de sécurité pour les défunts infectés ou non par le Covid-19″, témoigne Valérie Bailly, directrice funéraire au Sifurep et directrice du syndicat du cimetière intercommunal des Joncherolles.

En effet, 73% des professionnels ne disposent pas d’assez de matériels de protection (masques, blouses…), d’après notre sondage. Tous les syndicats se mobilisent. Une lettre est arrivée sur le bureau du Ministère de la santé, et une pétition circule pour que la filière funéraire apparaisse sur la liste des professions à risques. Malgré tout, les professionnels restent mobilisés et la majorité met un point d’honneur à effectuer leur mission de service public en continuant à accompagner les familles.

A lire : le cri de colère des professionnels du funéraire

A ce titre, ils cherchent des solutions et innovent. Plus d’un tiers des entreprises proposent de filmer ou de prendre des photos de la cérémonie pour les proches du défunt, privés d’assister à ce dernier adieu. 42% d’entre eux la partagent en live sur Instagram, 30% sur Facebook, et 5% via Skype. Les pompes funèbres Caton, dans la région d’Orléans, ont très vite réagi suite à l’annonce des restrictions, en faisant appel à un prestataire spécialisé dans la digitalisation et la retransmission des cérémonies. “Le projet était en cours mais avec  la crise du Covid-19, tout s’est accéléré. On préfère offrir cette possibilité aux familles, quitte à ce que ce ne soit pas parfait, plutôt que de ne rien faire”, explique Gautier Caton, Directeur général. La célébration est ainsi filmée en direct, à partir du smartphone du maître de cérémonie (tous en sont équipés) posé sur un trépied. “Demain, pour la première fois, on va filmer une cérémonie à l’église suivie du recueillement et du départ du défunt au crématorium”, ajoute t-il. Une proposition jugée intéressante par le socio-anthropologue Martin Julier-Costes qui met cependant en garde contre certaines inégalités. « Tous les professionnels ne possèdent pas de smartphone et il n’est pas certain que l’entreprise les équipe en conséquence. Et ce problème se posera aussi pour des familles qui n’ont toutes accès au numérique », souligne le socio-anthropologue Martin Julier-Costes.

Soucieux de rassembler les proches du défunt et de permettre à chacun de s’exprimer, ils envisagent de proposer la création d’espaces d’hommages sur Facebook à travers des groupes privés ou des sites dédiés comme Espace Défunt.

En attendant d’organiser une célébration dans quelques semaines, quand le confinement sera levé…

Si vous souhaitez organiser un rituel de deuil, contactez Happy End à contact@happyend.life

4 réflexions sur “Corinne vous invite à l’enterrement de sa maman sur Instagram 

  1. Répondre

    […] certaines entreprises funéraires l’incluent dans leurs prestations. Selon les données du blog Happy End, dédié à libérer la parole sur la mort et les enterrements, elles sont plus d’un tiers à […]

  2. Répondre

    […] certaines entreprises funéraires l’incluent dans leurs prestations. Selon les données du blog Happy End, dédié à libérer la parole sur la mort et les enterrements, elles sont plus d’un tiers à […]

  3. Répondre

    […] to Happy End, a blog dedicated to sharing information about death and funerals, more than a third of them offer […]

  4. Répondre

    […] to Happy End, a blog dedicated to sharing information about death and funerals, more than a third of them offer […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Faire défiler vers le haut

Recevez la newsletter de Happy End