Message de condoléances : 10 jolies citations qui peuvent vous aider

Présenter ses condoléances est assez délicat. Voici 10 jolies citations exprimer vos condoléances par SMS de manière originale, délicate et pas trop cérémonieuse.
condoleances par sms en citations@knaggit on Unsplash

Rédiger une lettre ou bien un SMS de condoléances est loin d’être une tâche facile. Il faut éviter d’être trop cérémonieux, trop impersonnel, trop larmoyant, tant de trop qui font que nous ne savons plus quoi écrire. « Je te présente mes sincères condoléances » est à éviter si vous souhaitez rédiger un message tout droit sorti du coeur qui montre votre tristesse et votre soutien. Nous avons donc trouvé, pour vous, 10 jolies citations qui peuvent commencer un message de condoléances et être accompagnées d’une petite phrase personnelle. Quoi de mieux pour montrer son affection que la poésie ?

A lire : Comment présenter ses condoléances par SMS ?

« Ce que la chenille appelle la fin du monde, le Maître l’appelle un papillon. », Richard Bach

« Le souvenir d’un être absent s’allume dans les ténèbres du cœur ; plus il a disparu, plus il rayonne.», Victor Hugo

« Ce qui compte, ce ne sont pas les années qu’il y a eu dans la vie. C’est la vie qu’il y a eu dans les années. », Abraham Lincoln

« Si je ne reviens pas physiquement, n’oublie pas que chaque fois que tu sentiras la brise sur ton visage, ce sera moi qui serai venu t’embrasser. », David Servan-Schreiber

« Peut être qu’ils ne sont pas des étoiles mais plutôt des ouvertures dans le ciel où l’amour de nos chers disparus brille jusqu’à nous pour nous faire savoir qu’ils sont heureux. », proverbe esquimau

« Ne pas pleurer parce que c’est fini. Sourire parce c’est arrivé. », Dr Seuss

« Quand le cœur pleure sur ce qui a été perdu, l’esprit se réjouit de ce qui a été laissé. », Soufi Epigram

« L’esprit oublie toutes les souffrances quand le chagrin a des compagnons et que l’amitié le console. », William Shakespeare

« Il ne faut pas s’enfermer dans la souffrance de ce qui n’est plus ni le regret de ce qui n’a pas été mais entrer le souvenir joyeux de ce qui fut. », auteur inconnu

A lire : Parler de la mort à un enfant : les conseils de la psy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Faire défiler vers le haut

Inscrivez-vous à notre newsletter