Un évènement, une histoire à partager à la communauté Happy End ? Je partage mon témoignage

Pour de nombreux endeuillés, la perspective d’événements tels que les fêtes de fin d’année, les anniversaires, les naissances, les mariages ou encore les vacances sont source d’appréhension et viennent souvent raviver la peine. Qu’il s’agisse de la première année ou non sans vos proches, ces dates résonneront en vous pour toujours, rappelant parfois douloureusement l’absence de l’être aimé. 

Envisager à nouveau ces moments de vie comme des événements heureux peut être difficile et source de culpabilité. 

Laisser exister votre peine

Lors de grandes fêtes conviviales comme les fêtes de fin d’année par exemple, le décalage de votre peine et du bonheur ambiant peut s’avérer être particulièrement compliqué et vous donner la sensation d’une grande solitude. Le moment du repas, l’échange des cadeaux ou encore celui des vœux de nouvelle année peut réveiller la douleur due à l’absence de votre proche.

Dans ces moments, vous pourrez être amené à cacher votre tristesse pour ne pas contraster avec le bonheur de vos proches et de vos amis. Pourtant, accepter votre peine, lui donner une place, peut vous aider à mieux vivre votre deuil. Vous avez le droit, encore plus durant ces périodes, de laisser exister votre peine, alors n’hésitez pas à pleurer et à exprimer vos sentiments.


Entretenir la mémoire de vos proches défunts

Suite au décès d’un proche, vous pourriez vouloir éviter les dates anniversaires et autres périodes de fêtes, car pour vous, celles-ci n’ont plus de sens. Toutefois, ces moments sont l’occasion de raviver le souvenir des personnes qui vous ont quitté. Pour de nombreux endeuillés, continuer de parler régulièrement de la personne décédée est important et les dates clés sont des instants propices.

N’hésitez pas à vous laisser aller à la nostalgie en vous remémorant de bons souvenirs grâce aux albums photos, en écoutant de la musique ou en allant vous promener dans des endroits que vous fréquentez ensemble. Lors d’un repas, sentez-vous libre de trinquer à la mémoire de votre défunt. Ceux qui le souhaitent pourront en profiter pour partager un petit mot, une anecdote. Cela peut donner l’occasion à chacun de s’exprimer et d’être écouté.

Certaines dates marquantes comme l’anniversaire de la mort ou de la naissance peuvent être l’occasion d’organiser des cérémonies anniversaires sous forme de rassemblements conviviaux comme un pique-nique, un repas, une sortie pour fleurir la tombe, un rassemblement…

Prendre conscience que la vie continue

Il vous faut également avoir conscience que la peine que vous causent ces dates n’est pas insurmontable. En prenant en considération la temporalité de votre deuil, votre rapport à ces moments évoluera pour laisser de nouveau place à la joie. Alors, oui, la tristesse refera sans doute surface, et cela est parfaitement normal.

Continuer à vivre, ne signifie pas oublier l’être disparu, ne vous sentez jamais coupable, car vous avez le droit d’être heureux à nouveau. La vie ne s’arrête pas avec la perte d’un proche, c’est pour eux qu’il faut réapprendre à vivre pleinement et à profiter à chaque instant des petits bonheurs de la vie.

À lire aussi :

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Happy End, responsable de traitement, collecte et publie vos commentaires pour vous permettre de partager vos avis. Nous vous invitons à ne pas communiquer vos données personnelles sensibles car votre commentaire va être public. Pour plus d’informations sur le Traitement de vos Données à caractère personnel par Happy End, veuillez consulter notre politique de confidentialité.

Je vis un deuil

Chaque deuil est unique. Nous vous proposons un accompagnement adapté à votre situation.

Des articles sélectionnés pour vous

Les cas de deuil prolongé augmentent depuis la pandémie de Covid-19

Les cas de deuil prolongé augmentent depuis la pandémie de Covid-19

Le deuil augmente le risque de problèmes cardiovasculaires

Le deuil augmente le risque de problèmes cardiovasculaires

États-Unis : une cabine téléphonique pour parler à nos morts

États-Unis : une cabine téléphonique pour parler à nos morts

« How to Say Goodbye » : un jeu vidéo qui accompagne dans le chemin du deuil

« How to Say Goodbye » : un jeu vidéo qui accompagne dans le chemin du deuil

En deuil : nos conseils pour prendre soin de votre peine

En deuil : nos conseils pour prendre soin de votre peine

Deuil chez les adolescents : quelles sont les spécificités ?

Deuil chez les adolescents : quelles sont les spécificités ?

Le deuil chez les proches aidants, un deuil comme les autres ?

Le deuil chez les proches aidants, un deuil comme les autres ?

Elle sort la mort du silence avec ses strips de BD !

Elle sort la mort du silence avec ses strips de BD !

L’assistant vocal « Alexa » pourra bientôt imiter la voix d’un proche défunt

L’assistant vocal « Alexa » pourra bientôt imiter la voix d’un proche défunt

Plantez un arbre en hommage à un défunt

Plantez un arbre en hommage à un défunt