L’avis de décès : comment le rédiger ?

journal-newspaperCrédits : Andrys Stienstra sur Pixabay

Malgré l’arrivée des avis de décès sur internet, les pages nécrologiques des quotidiens restent très lues et sont même celles que l’on parcourt en premier. Annoncer un décès dans la presse a donc encore tout son sens. Sa rédaction répond à certaines règles et usages.

La famille doit être présentée selon un ordre traditionnellement codifié et lié au statut marital de la personne décédée.

À titre d’exemple, pour un défunt marié, il est d’usage de citer d’abord les membres de la famille qu’il a fondée (son conjoint, ses enfants – en commençant par le plus âgé des enfants mariés – et leur conjoint respectif, ses petits-enfants et leurs conjoints, ainsi que tous les autres descendants), puis ses parents et ses beaux-parents, son(sa)fiancée s’il était célibataire et enfin, les autres ascendants (frères, sœurs).

Les informations à délivrer dans l’avis de décès

  • Traditionnellement, le décès est annoncé par une formule introductive comme “ont la douleur/la tristesse de vous annoncer le décès”, suivie des prénoms et nom de la personne décédée avec son âge, et éventuellement la date, le lieu et la cause du décès. Les titres et les décorations peuvent également être mentionnés, de même que certaines professions. Mais libre à vous d’innover si ce message classique ne vous convient pas.

Viennent ensuite les précisions sur la date, l’heure et le lieu de la cérémonie et des souhaits éventuels (ex : “ni fleurs, ni couronnes”, “cet avis tient lieu de faire-part”…).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Faire défiler vers le haut

Inscrivez-vous à notre newsletter