Comment supprimer le compte Twitter d’un défunt, mode d’emploi

Vous voulez désactiver le compte Twitter d'un proche décédé ? Voici comment faire.
TwitterCrédits : Con Karampelas sur Unsplash

Après notre mort, notre empreinte numérique reste visible en ligne. Twitter ne fait pas exception à la règle. Le site à l’oiseau bleu ne permet pas encore d’effacer automatique son compte à sa mort, comme sur Facebook. C’est à la famille ou à la personne chargée de régler la succession qu’incombe la tâche de supprimer le compte Twitter du défunt.

Lire aussi : Comment supprimer le compte Facebook d’un défunt

Vous souhaitez supprimer le compte Twitter d’un proche décédé

Pour désactiver le compte Twitter d’un proche décédé, il suffit d’en faire la demande à la plateforme. Le site met à disposition un formulaire de demande.

Les membres de la famille proche et les personnes autorisées à agir dans le cadre de la succession peuvent demander la désactivation du compte d’une personne décédée.

Pour cela, vous devez indiquer :

  • le nom de l’utilisateur Twitter, celui précédé d’un « @ »
  • le nom et prénom du titulaire du compte
  • votre lien avec le titulaire décédé (membre de la famille, représentant légal…)
  • votre nom complet
  • une adresse courriel de contact qui permettra à Twitter de vous joindre.

Une fois le formulaire envoyé, Twitter vous enverra par mail des instructions pour lui fournir plus de détails sur la personne décédée, ainsi qu’une copie de votre pièce d’identité et une copie du certificat de décès de la personne concernée.

Twitter ne vous communiquera pas les identifiants de connexion du compte, quel que soit votre lien avec le défunt.

Une fois désactivé, le compte Twitter ne sera plus visible sur le site internet, ni sur ses applications mobile.

Il se peut que le compte Twitter apparaisse toujours dans les moteurs de recherche, comme Google mais il disparaîtra automatiquement, lorsque ces moteurs remettrons à jour leur indexation.

Supprimer les images d’un personne décédée sur Twitter

Il arrive que des personnes postent des images de la mort de quelqu’un. Ce peut être une manière maladroite de partager sa peine sous le coup de l’émotion, ou bien une forme inqualifiable de cruauté. Heureusement, on peut les faire supprimer.

La famille ou un représentant de la famille, comme un avocat peut demander à Twitter la suppression de la photo ou de la vidéo d’une personne prise lors de son décès ou dans les moments qui ont précédé ou suivi celui-ci.

Néanmoins, tout le monde peut signaler des images ou vidéos particulièrement choquantes :

  • si elle présentent un contenu excessivement macabre
  • ou si la représentation de la personne décédée est présentée à des fins sadiques (moqueries sur le défunt, plaisir tiré de la souffrance…)

Le formulaire de signalement est disponible via ce lien.

Twitter sanctionnera alors le compte qui a publié le média. En fonction de la gravité du contenu et de l’intention, le site demandera simplement la suppression  de la photo, bloquera les prochaines publications ou supprimera directement le compte.

Dans de rares situation, Twitter ne supprime pas la photo, pourtant légitimement signalée, pour des raisons que la plateforme qualifie « d’intérêt public ». C’est la cas, par exemple, de photos prises par la police ou d’événements d’actualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Faire défiler vers le haut

Inscrivez-vous à notre newsletter