Une ambulance pour exaucer les dernières volontés des patients

En Australie, les patients en fin de vie pourront embarquer à bord d'une ambulance spécialement réaffectée pour réaliser leur dernier rêve avant de mourir.
patiente-soins-palliatifs-Steven-Miles-ministre-santé-QueenslandCrédits : Domanii Cameron sur Twitter

Manger une glace dans un parc, visiter sa famille hors de l’hôpital ou revoir le paysage de son enfance une dernière fois… C’est désormais possible pour les patients en soins palliatifs du Queensland. En effet, cet État australien lance un programme d’« ambulance des souhaits » : un véhicule médicalisé, spécialement adapté, transportera les malades pour qu’ils réalisent leur dernier vœu. Une première dans le pays d’après le journal local Brisbane Times !

Des histoires touchantes

Deux anecdotes relayées sur les réseaux sociaux ont inspiré l’initiative. En novembre 2017, sur le chemin de retour vers l’hôpital, des ambulanciers avaient effectué un détour pour amener une patiente mourante voir la mer. Elle voulait goûter le sel et sentir l’eau une dernière fois. L’année suivante, un de leur collègue avait conduit un patient au fastfood pour qu’il puisse déguster un sunday au caramel. C’est le dernier plat qu’il a pu manger par lui-même avant de décéder à l’hôpital le week-end suivant.

ambulancier-brancard-patient-ocean-facebook-Queensland-Ambulance-service-QAS
Cette photo d’un ambulancier et cette patiente en fin de vie face à l’océan a ému les Australiens.

« Beaucoup d’Australiens ont été touchés par cette photo d’un brancardier et d’une patiente en phase terminale tournés vers l’océan », raconte Steven Miles, le Ministre de la santé du Queensland. « Tous les ambulanciers que j’ai rencontrés peuvent rapporter une anecdote similaire. Mais trop souvent, ils réalisent les souhaits des patients en cachette, ou doivent y renoncer par manque de temps. Ce programme d’ambulance des souhaits servira à créer un cadre durable pour ces actes altruistes. Des volontaires formés médicalement, avec des ambulances adaptées transporteront les personnes en fin de vie pour réaliser leurs vœux en toute sécurité. » L’État du Queensland a consacré 50 000 dollars australiens (31 000 euros) à ce projet généreux. Elle conduira les patients jusqu’à 100 kilomètres autour de Brisbane.

Le jour du lancement du programme, Betty, une jardinière passionnée, âgée de 92 ans, a ainsi pu visiter le jardin botanique de la ville et déguster sa glace favorite aux fruits de la passion.

Une ambulance inspirée des Pays-Bas

« Nous nous sommes inspirés d’un programme lancé aux Pays-Bas et adopté dans d’autres pays comme les États-Unis et la Grande Bretagne », explique Shyla Mills, la responsable en chef des soins palliatifs du Queensland. « Ce programme n’est pas seulement bénéfique pour celui qui réalise son vœu et sa famille. C’est aussi une magnifique opportunité pour les professionnels de santé de se porter volontaires et faire partie de cette expérience du dernier souhait. »

On salue cette initiative qui remet à l’honneur l’altruisme des soignants. Avec l’espoir qu’elle fasse des émules chez nous.

Lire aussi : Bénévole en soins palliatifs : « être sans faire » est parfois impossible » !

Écouter en podcast : Xavier, « L’Homme étoilé », infirmier en soins palliatifs : « La vie se cultive jusqu’au bout »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Faire défiler vers le haut

Inscrivez-vous à notre newsletter