Élise Petit, ritualiste : elle accompagne les passages de vie

Dire au revoir autrement, lors d’une cérémonie qui nous ressemble et qui respecte nos croyances, Elise Petit, s’y attèle depuis trois ans. « Accompagnante et célébrante de cycles de vie », elle organise des rituels avec sensibilité et bienveillance.
Article ouvert
ritualiste Elise Petit

« J’exerce les rituels de passage depuis trois ans seulement mais j’ai l’impression que ça fait dix ans ! »Élise Petit, jeune femme de 36 ans, est ritualiste, en Loire-Atlantique, entre Nantes et Saint-Nazaire. Elle organise des cérémonies pour accompagner les « cycles de vie ». Ces « passages », comme elle les nomme, sont les grands moments marquants vécus par tout …

Lire la suiteMore Tag

“J’ai perdu mon fils mais je lui transmets de l’amour tous les jours”

Le 26 mars 2018, Charles assiste à la mort de son fils, Léo, âgé de quatre mois et demi. Il nous raconte son chemin de deuil.
Article ouvert
Charles-et-Leo-letoileleo

“Le 26 mars 2018, je suis passé de l’état de papa heureux et épanoui à celui de papa endeuillé et anéanti. Ce jour-là, j’ai perdu mon fils, mon tout premier enfant, alors âgé de quatre mois et demi. Il est décédé chez l’assistante maternelle que nous avions récemment engagé avec ma femme. Cette journée noire, …

Lire la suiteMore Tag

Les mots du deuil : cette attention qui m’a le plus touché(e)

Article ouvert
les-mots-du-deuil

Quand une personne de notre entourage perd un être cher, il est difficile de trouver les bons mots face à son deuil. On aimerait agir, manifester notre soutien, et on craint parfois d’être maladroit. Lydia, Julie et d’autres endeuillés nous racontent ces attentions reçues qui les ont tant aidés à surmonter leur chagrin… Des témoignages …

Lire la suiteMore Tag

IMG : quel(s) chemin(s) de deuil pour les parents ? Une maman témoigne

Marion Payet a perdu des jumeaux lors d’une interruption médicale de grossesse (IMG). Cette maman, en chemin, nous aide à comprendre qu’il a plusieurs manières de vivre ce deuil particulier.
Article ouvert
IMG deuil bébé

Vous avez récemment écrit le livre « Nés sans vie », qu’est-ce qui vous a poussé à témoigner sur ce deuil suite à une IMG ? J’avais tout d’abord besoin de “faire ma thérapie” à ma façon et de rendre hommage à mes bébés. Je voulais aussi prouver à mon entourage qu’ils ont bel et …

Lire la suiteMore Tag

Un nounours pour surmonter un deuil périnatal

Une maman canadienne confectionne des nounours personnalisés, au gramme près, pour réconforter les parents touchés par un deuil périnatal. Un projet baptisé « Izzy Bear » en hommage à sa fille.
Article ouvert
izzy-bear-ours-peluche-nounours

Le 4 août 2018, Kathy Simard, perd sa fille Izabelle après 31 semaines de grossesse. Un an plus tard, cette Canadienne décide de tirer du positif de cette épreuve et lance le projet Izzy bear. Son idée ? Créer des nounours pour soutenir les parents vivant un deuil périnatal. L’ours en peluche, lesté avec du sable, pèse exactement le …

Lire la suiteMore Tag

Perte d’un enfant : ce tabou administratif qui nous tue une deuxième fois

Julie et son mari ont perdu leur fils, Léo à l’âge de 4 mois et demi. Elle raconte les nombreuses difficultés qu’elle a rencontrées pour faire connaître à l’administration leur situation de parents endeuillés. Des situations blessantes et conversations brutales qui ont davantage fragilisée son deuil.
Article ouvert
femme inquiète devant un écran

Julie et son mari a perdu son fils, Léo à l’âge de 4 mois et demi. Elle raconte les nombreuses difficultés qu’elle a rencontré pour faire connaître à l’administration leur situation de parents endeuillés. Des situations blessantes et conversations brutales qui ont davantage fragilisée son deuil.

Lire la suiteMore Tag

Et je choisis de vivre : l’histoire d’un retour à la vie après la mort d’un enfant

Avant sa sortie officielle en salle le 5 juin, le film "Et je choisis de vivre" fait le Tour de France. Il raconte l'histoire d'Amande, 30 ans, qui a perdu son fils Gaspar âgé de un an. Pour trouver la force de se relever, la jeune maman décide d’entamer un voyage initiatique dans la Drôme aux côtés de son ami Nans Thomassey, grand amoureux de la nature. Une marche à la rencontre de personnes touchées, comme elle par le deuil. Une ode à la vie.
Article ouvert
Mort fils Et je choisis de vivre

« Vais-je retrouver goût à la vie ? », « Aurais-je la force de me battre alors que j’ai perdu ce que j’ai de plus cher au monde ? » Après la mort de son fils, Gaspar, en avril 2015, Amande ne se reconnaît plus. Elle ne sait pas si elle aura la force de tenir debout. Elle demande alors à son ami Nans Thomassey, réalisateur de « Nus et Culottés »*, de partir avec elle à la rencontre d’hommes et de femmes, ayant vécu ce deuil avant elle.

Lire la suiteMore Tag
Faire défiler vers le haut

Recevez la newsletter de Happy End