Sauvons nos tombes le 12 et 13 septembre !

Sauvons nos tombes@Shutterstock

Chaque année, plus de 200 000 tombes disparaissent de nos cimetières pour cause d’abandon, de manque d’entretien ou encore par dégradation naturelle. Les tombes, ainsi que les noms, les dates et autres inscriptions gravées dans la pierre finissent par disparaître.

Faire perdurer la mémoire de nos ancêtres

Depuis 6 ans, le site Geneanet, premier site européen de généalogie en ligne, traduit en dix langues, nous invite à travers l’opération « Sauvons nos tombes » à faire perdurer la mémoire de nos ancêtres en photographiant les tombes anciennes et/ou détériorées, et d’assurer ainsi leur perpétuité en les indexant ensuite sur leur site. Grâce à cette opération, et l’implication de plus de 20 000 bénévoles, près de 3 millions de tombes ont ainsi été photographiées et indexées.

Une valeur inestimable pour les familles

” Les bénévoles sont essentiellement des passionnées de généalogie », explique Jérôme Galichon, responsable innovation chez Geneanet. « Leur action a une valeur inestimable pour les familles : certaines ont ainsi pu retrouver la tombe oubliée d’un aïeul et l’entretenir à nouveau. Je pense notamment à une famille qui a ainsi découvert la tombe du grand-père, un soldat originaire du Nord, qui avait été enterré près de l’hôpital d’Antibes où il était décédé ou encore à un Américain qui a identifié la sépulture d’un ancêtre en Allemagne.”

Vous souhaitez participer à “Sauvons nos tombes” ?

Si vous souhaitez y participer, il suffit de vous rendre dans le cimetière de votre choix, et de faire autant de photos que vous le souhaitez. Les photos doivent faire apparaître la tombe entière, et les détails de celle-ci peuvent y être ajoutées. Une fois les photos réalisées, si vous avez utilisé l’application Geneanet, synchronisez les photos depuis chez vous (en Wifi). Si vous avez utilisé votre appareil photo, vous pourrez envoyer les photos directement via Geneanet en suivant la procédure suivante.

Rendez-vous le 12 et 13 septembre. 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Faire défiler vers le haut

Recevez la newsletter de Happy End