Un évènement, une histoire à partager à la communauté Happy End ? Je partage mon témoignage

Traditionnellement, le jour de Qingming, la Toussaint chinoise, on se rend sur les lieux de sépulture de ses ancêtres pour leur rendre hommage. Dans les cimetières, les tombes sont nettoyées et décorées. Dans les villes, où l’incinération est désormais la pratique la plus courante, on se rend dans les colombariums où les cendres des défunts sont conservées dans des coffrets. À la campagne, on se réunit autour des sépultures familiales dispersées dans la nature, parfois au milieu des champs, et on désherbe les buttes de terre qui marquent les tombes. Dans les provinces du nord, les tombes se trouvent souvent sur les flancs des montagnes, il faut marcher un moment pour y arriver. C’est très important d’entretenir les tombes des ancêtres, selon le Fengshui, si les tombes ne sont pas bien entretenus, un grand malheur arrivera aux descendants.

Qingming : faire plaisir à ses morts pour s’assurer la bonne fortune

Si les ancêtres ne sont plus vraiment divinisés, surtout en Chine, il est de coutume de leur faire des offrandes. Les Chinois apportent de la nourriture, de l’alcool, et divers objets en papier : répliques de montres de luxe, de cravates, de lingots ou de billets de banque. On brûle ces objets de papier pour qu’ils parviennent aux défunts afin d’améliorer leur confort dans l’au-delà. En faisant plaisir à leurs morts, les Chinois s’assurent leur protection et bonne fortune.


Une cérémonie familiale

La fête de Qingming est assez différente des autres fêtes des morts, qui ont lieu mi-juillet et début octobre, où l’objectif est plutôt d’apaiser les esprits errants. Qingming est une cérémonie familiale, l’occasion de retourner à la campagne pour un certain nombre de chinois et de profiter d’un bon repas en famille, de faire de la randonnée, de jouer aux cerfs-volants, de faire de la balançoire ou même… de planter des arbres. Durant cette période, le climat est le plus favorable aux jeunes pousses.

Pour en savoir plus : lire l’article d’Alice, expatriée en Chine : elle nous raconte le jour de Qingming

Deuil : pourquoi les rituels sont importants

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Happy End, responsable de traitement, collecte et publie vos commentaires pour vous permettre de partager vos avis. Nous vous invitons à ne pas communiquer vos données personnelles sensibles car votre commentaire va être public. Pour plus d’informations sur le Traitement de vos Données à caractère personnel par Happy End, veuillez consulter notre politique de confidentialité.

Je vis un deuil

Chaque deuil est unique. Nous vous proposons un accompagnement adapté à votre situation.

Des articles sélectionnés pour vous

Un cercueil en forme de bateau ou de gâteau… En Nouvelle-Zélande, tout est permis !

Un cercueil en forme de bateau ou de gâteau… En Nouvelle-Zélande, tout est permis !

Pourquoi les enfants sont-ils encore exclus des rituels funéraires ?

Pourquoi les enfants sont-ils encore exclus des rituels funéraires ?

Un cimetière sous-marin au large des côtes de Miami

Un cimetière sous-marin au large des côtes de Miami

Suicide assisté : un italien tétraplégique de 43 ans obtient le droit de mourir

Suicide assisté : un italien tétraplégique de 43 ans obtient le droit de mourir

Photojournaliste de guerre, Eric Bouvet a frôlé la mort de nombreuses fois

Photojournaliste de guerre, Eric Bouvet a frôlé la mort de nombreuses fois

Célébrer la vie d’un défunt avec des rires, c’est possible aux États-Unis

Célébrer la vie d’un défunt avec des rires, c’est possible aux États-Unis

Ils quittent Nike pour lancer un service de crémation en ligne

Ils quittent Nike pour lancer un service de crémation en ligne

Hevra Kadicha : je lave les morts pour aider leur âme à s’élever

Hevra Kadicha : je lave les morts pour aider leur âme à s’élever

Condoléances en anglais : 16 exemples de messages

Condoléances en anglais : 16 exemples de messages

Suicide assisté : il invente la machine à mourir

Suicide assisté : il invente la machine à mourir