La mumufication, le projet fou de deux anciens rockeurs anglais

11/02/2021Hanna Jobert2 min

mumufication-rite-funeraire

Vous connaissez peut-être Bill Drummond et Jimmy Cauty, plus connus sous les noms de The KLF ou encore The Justified Ancients of Mu Mu, un groupe de musique Acid House qui a connu plusieurs succès mondiaux. Ces deux rockeurs anglais, avaient disparu de la scène médiatique en 1993, après un dernier show spectaculaire. Lors de cette dernière apparition, ils avaient brûlé les bénéfices tirés de leur quatrième album The white room, sorti deux ans plus tôt. Une somme estimée à 1 million de livres, en coupures de 50 livres sterling.

“Achetez maintenant, mourrez plus tard”, la Mumufication, un nouveau rituel funéraire

Après presque trente ans de silence, The KLF refait parler d’eux avec la Mumufication, un nouveau rituel funéraire imaginé par le duo de soixantenaires et dont l’idée a germé après l’incendie de leur fortune. La Mumufication consiste en l’édifice d’une pyramide composée de 34 592 briques contenant chacune 23 grammes de cendres issues de l’incinération des adhérents défunts.

La première brique de cette pyramide a été posée en 2017, dans le village de Toxteth, au Royaume-Unis. Les futurs défunts intéressés peuvent acheter leur brique en ligne sur le site officiel. Chaque brique est vendue à l’unité au prix de 99 livres. Pour réaliser ce projet fou, Bill Drummond et Jimmy Cauty se sont associés avec The Green Funeral Company, une entreprise de pompes funèbres écologiques basée à Totnes, au Royaume-Uni.

Un festival dédié aux mort à Toxteth

Pour mettre en avant la Mumufication et son projet de nouveau rituel funéraire, le duo a créé le Toxteth Day of the Dead qui se tient chaque 23 août depuis 2017. Cette journée dédiée au thème de la mort donne lieu à des cérémonies funéraires quasi carnavalesques proche del Día de Muertos (Jour des Morts au Mexique) dans la ville de Toxteth. A ce jour, seuls neufs adhérents ont été Mumufiés depuis 2017…

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. En cliquant sur "Laisser un commentaire", vous confirmez avoir lu notre Politique de confidentialité.

*Champs obligatoires