Deuil : 5 livres de fiction qui peuvent vous réconforter

Quand on vit le deuil d’un être cher, on traverse des grands moments de solitude. Voici cinq livres qui racontent le deuil et qui peuvent nous apaiser.
Deuil romans@ Priscilla Du Preez on Unsplash

Des livres qui racontent le deuil

Lorsque vous vivez le deuil d’un être cher, vous traversez souvent des moments de solitude ou d’incompréhension.

Des passages de phases dépressives peuvent aussi vous envahir. Envie de rien, juste de voir la personne disparue, de la sentir, de se lover contre elle. Mais cela est juste impossible. Impossible aussi de vous sentir reconnu par votre entourage dans vos émotions, si particulières au deuil. Vous vivez alors un double isolement.

Face à cette multitude de sentiments qui s’entremêlent, cette période de deuil est douloureuse. Vous ne parvenez plus à savoir si c’est la tristesse qui vous isole ou si c’est la solitude qui vous rend malheureux.

Et la société qui méconnait encore le processus de deuil, vous enjoint de « tourner la page », de « vous changez les idées », chose naturellement impossible à faire là où vous en êtes actuellement.

Ce dont vous pourriez avoir besoin, c’est juste d’être écouté, reconnu, accueilli dans votre souffrance, d’avoir un entourage qui respecte vos émotions sans vouloir à tout prix que vous alliez mieux, puisque ce n’est pas possible pour l’instant.

Dans la lecture, l’écriture, la marche, le dessin, vous pouvez  trouver des ressources qui vous apaiseront. Chacun a des besoins propres qui lui correspondent.

Certains livres peuvent vous aider à cheminer. A travers le parcours de personnages qui partagent votre chagrin, la douleur et le manque,  vous comprenez que vous n’êtes pas seul à vivre l’impensable, l’inacceptable, et cela peut sonner au fil des pages comme un formidable message d’espoir : vous découvrez que vous allez réussir un jour à vivre avec ce deuil.

5 romans sur le deuil qui peuvent vous apaiser

  • Un livre qui raconte deuil d’un conjoint : « Les gens heureux lisent et boivent du café » de Agnès Martin-Lugand

Diane perd brusquement son mari et sa fille dans un accident de voiture. Dès lors, tout se fige en elle, sauf son cœur qui continue de battre. Elle décide de s’exiler en Irlande pour échapper à son entourage, mais à fuir avec acharnement la vie, elle finit par la rattraper…

Lisez le témoignage de Corinne qui a perdu son mari dans un accident de voiture

       •  Un livre qui raconte le deuil d’un fils : « La chambre de merveilles » de Julien Sandrel

Louis, 12 ans, le fils de Thelma, est percuté par un camion alors qu’il traverse une rue en skate. Son pronostic est sombre : il faudra débrancher sa respiration dans quatre semaines, s’il n’y a pas d’amélioration. En rentrant de l’hôpital, Thelma, désespérée, trouve dans la chambre de son fils un carnet dans lequel il a listé toutes ses « merveilles », c’est-à-dire les expériences qu’il aimerait vivre dans sa vie. Elle décide alors de les vivre à sa place pour pouvoir les lui raconter en espérant qu’il se raccroche à la vie grâce aux récits des aventures dont il rêve…

Lisez aussi le témoignage d’Amande qui raconte sa reconstruction après la mort de son fils et découvrez comment Gaël a surmonté le décès de son bébé

       •  Un livre qui raconte le deuil d’une meilleure amie : « Tu as promis que tu vivrais pour moi » de Carène Ponte

A trente ans, Molly perd sa meilleure amie Marie, emportée par la maladie. Juste avant de mourir, Marie lui a fait promettre de vivre pleinement sa vie pour elles deux. Comment faire ? Juste après l’enterrement, Molly reçoit un mystérieux paquet contenant douze lettres de Marie : elle comprend alors que son engagement va l’entraîner bien plus loin que ce qu’elle imaginait…

     • Le deuil qui raconte le deuil d’un amour d’enfance : « Mon midi mon minuit » de Anna Mc Partlin

A 26 ans, Emma vit avec John, son amour d’enfance, un bonheur parfait. Leur vie est remplie de grands projets. Jusqu’à ce soir de fête qui fait basculer son existence en un crissement de pneus et ce deuil qui menace de tout engloutir. Commence alors pour Emma un long chemin pour qu’après la nuit revienne le jour…

     • Il livre qui raconte le deuil d’un frère : « Avec toutes mes sympathies » de Olivia de Lamberterie

Dans ce roman autobiographique, Olivia raconte le suicide de son frère Alex. Elle est transpersée de chagrin et dans une colère folle. Parce qu’un suicide c’est la double peine, elle a choisi d’inventer une manière joyeuse d’être triste. Un départ tragique qui l’a rendu plus libre, et plus vivante encore !

Bonne lecture, et prenez soin de vous.

Sophie Poupard-Bonnet, Coach accompagnante de deuil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Faire défiler vers le haut

Inscrivez-vous à notre newsletter