Lettre venue d’ailleurs

Tu as souhaité m’écrire, laissant le soin aux nuages,
le soin de me transmettre ton message.
Cette seule intention m’autorise à te répondre
afin de te dire qu’en partant, j’ai bien emporté
toute la richesse et l’amour de notre vécu,
et, si du poids de mon corps je me suis allégé,
je n’en reste pas moins, dans l’ombre, à tes côtés.
Dès lors, si tu es à la recherche de notre hier,
laisse voguer en toi les pensées et les rêves,
car, dans ces voyages, nous nous retrouverons
pour vivre ensemble cette intime complicité,
et donner ainsi toute sa force à son éternité.
Que la caresse du vent, un rayon de soleil,
une étoile filante ou une goutte de pluie
soient les anges porteurs de cet écrit
pour en traduire auprès de toi le sentiment,
afin que, laissant de côté regrets comme oublis,
tu vives intensément chaque moment de la vie.

Michel Thivent

Faire défiler vers le haut

Inscrivez-vous à notre newsletter