The Casketeers : une télé-réalité sur une famille de croque-morts

Avec cette émission de télé-réalité, on plonge dans le quotidien d’une entreprise de pompes funèbres Maori en Nouvelle Zélande.
Article ouvert
the-caskeeters

Les amateurs de séries connaissent déjà Six Feet Under, qui raconte, en 63 épisodes, la vie d’une famille, à la tête d’une société de pompes funèbres. Cette fois-ci, c’est une série documentaire néo-zélandaise  The Casketeers, ou Une famille de croque-morts en français qui suit les membres de l’entreprise familiale Tipene Funerals dans leur quotidien : …

Lire la suiteMore Tag

« Être vivant et le savoir » : l’amitié au cœur de la mort

Ce documentaire à la première personne d'Alain Cavalier capte la fin de vie de son amie Emmanuèle Bernheim, frappée par le cancer alors qu'ils préparaient ensemble l'adaptation de son livre.
Article ouvert
Être vivant et le savoir: un film sur la fin de vie vue par l'accompagnant

Un père qui souhaite en finir La mort aime chambouler nos plans. Elle s’est jouée de celui d’Alain Cavalier, réalisateur de 87 ans, et cela a donné le film documentaire Être vivant et le savoir. Le cinéaste partage une amitié de trente ans avec la romancière et scénariste Emmanuèle Bernheim. Ensemble, ils préparent un film, …

Lire la suiteMore Tag

Une série Netflix à l’origine d’une hausse des suicides aux USAmédias

Une étude met en évidence la corrélation entre la diffusion de la série Netflix 13 Reasons Why et une subite montée du nombre de suicides chez les jeunes américains.
Article ouvert
13 reasons why une série Netflix à l'origine d'une hausse des suicides aux USA

Votre ado a sûrement vu ou entendu parler de 13 Reasons Why. Dans cette série, une jeune adolescente met fin à ses jours et laisse derrière elle, des cassettes dans lesquelles elle explique son geste. Le final de la saison la montre s’ouvrir les veines dans sa baignoire. L’œuvre à succès voulait sensibiliser le public …

Lire la suiteMore Tag

« J’ai perdu mon corps », un film d’animation poétique sur le deuil

« J’ai perdu mon corps », un film d’animation sur le deuil vient de remporter le Grand Prix de la Semaine de la critique à Cannes. Vous pourrez le découvrir au cinéma dès le 6 novembre.
Article ouvert
j'ai perdu mon corps

Dans les années 1980, une main s’échappe d’un laboratoire et se fraye un chemin dans les rues de Paris à la recherche de son corps, celui de Naoufel, ado en plein questionnement. Pendant ce temps, cet orphelin, malmené par le destin depuis la mort accidentelle de ses parents, vit de son travail de livreur de …

Lire la suiteMore Tag

Et je choisis de vivre : un film sur le deuil fait le tour de France

"Et je choisis de vivre" raconte le parcours d'Amande, après la perte de son enfant. Accompagnée de son ami Nans Thomassey, elle est partie à la rencontre de parents endeuillés pour savoir comment ils avaient surmonté ce drame. Le film a conquis le cœur de nombreuses associations et bénévoles qui organisent des projections-échanges un peu partout en France.
Article ouvert
Et je choisis de vivre, un film sur le deuil

La file devant le cinéma n’en finit plus ce lundi soir. Les spectateurs viennent-ils pour l’avant-première du prochain blockbuster de l’été ? Non, pour celle d’un documentaire ! Et je choisis de vivre, de Damien Boyer et Nans Thomassey, producteur et présentateur de l’émission Nus et Culottés. Un film qui raconte le deuil d’un enfant. Amande, institutrice …

Lire la suiteMore Tag

Troublant, un jeu vidéo qui nous plonge dans une famille en deuil

Ce nouveau jeu de réalité virtuelle au concept unique nous immerge au coeur d'une famille en deuil à travers le regard du défunt... Difficile d'en mesurer l'utilité, hormis de créer un profond malaise.
Article ouvert
famille en deuil

Qu’il y a t-il de pire que la mort d’un enfant ? Rien. C’est pourtant dans ce drame familial que nous plonge Afterlife, un nouveau jeu de réalité virtuelle dévoilé tout récemment par Signal Space Lab, un studio canadien. Cette expérience de réalité virtuelle, tournée avec de véritables acteurs, met en scène le quotidien d’une famille …

Lire la suiteMore Tag

Elisabeth Bost : “Notre société ne propose aucune prise en charge pour les enfants orphelins !”

Dans Destins d’Orphelins, Elisabeth Bost, la maman de Jean, qui avait 5 ans lorsque son père (le producteur et animateur Jean-Luc Delarue) est mort d’un cancer donne la parole à des enfants qui ont vécu le même traumatisme que son fils. Une façon de mettre en lumière ces enfants dont la société parle si peu. 
Article ouvert
Elisabeth Bost orphelins

Dans Destins d’Orphelins, Elisabeth Bost, la maman de Jean, qui avait 5 ans lorsque son père (le producteur et animateur Jean-Luc Delarue) est mort d’un cancer donne la parole à des enfants qui ont vécu le même traumatisme que son fils. Une façon de mettre en lumière ces enfants dont la société parle si peu. 

Lire la suiteMore Tag

Posts navigation

1 2
Faire défiler vers le haut

Recevez la newsletter de Happy End