Et je choisis de vivre : l’histoire d’un retour à la vie après la mort d’un enfant

« Vais-je retrouver goût à la vie ? », « Aurais-je la force de me battre alors que j’ai perdu ce que j’ai de plus cher au monde ? » Après la mort de son fils, Gaspar, en avril 2015, Amande ne se reconnaît plus. Elle ne sait pas si elle aura la force de tenir debout. Elle demande alors à son ami Nans Thomassey, réalisateur de « Nus et Culottés »*, de partir avec elle à la rencontre d’hommes et de femmes, ayant vécu ce deuil avant elle.