« Décès du conjoint ou de son enfant : mettons en place un congé de deuil plutôt qu’un arrêt maladie ! »

Hélène Romano, psychologue spécialisée dans la prise en charge des blessés psychiques milite pour la mise en place d'un congé de deuil pour les conjoints ou parents endeuillés.
Article ouvert
congé deuil

Hélène Romano, psychologue spécialisée dans la prise en charge des blessés psychiques milite pour la mise en place d’un congé de deuil pour les conjoints ou parents endeuillés.

Lire la suiteMore Tag

Anne Tuffigo : la médium qui insuffle force et espoir aux personnes en deuil

Anne Tuffigo, médium a le don de pouvoir de communiquer avec les morts. Dans son livre « Ces âmes qui guident nos pas »*, elle raconte son parcours et la façon dont elle a transformé son don pour se mettre au service des autres.
Article ouvert
Médium Anne Tuffigo

Happy End : Quand avez-vous découvert vos dons de médium ? Anne Tuffigo : A six ans, j’avais déjà des perceptions médiumniques. Des défunts me rendaient visite à l’heure du coucher. Cela me faisait très peur mais je n’osais rien dire à mes parents. Une vieille dame passait son temps au pied de mon lit …

Lire la suiteMore Tag

Perdre un enfant m’a mis à terre mais m’a révélé à moi-même

Gaël Leiblang, ex-journaliste sportif, a perdu son fils Roman à l’âge de 13 jours. Dans « Tu seras un homme papa », il fait le récit bouleversant de ce séjour à l’hôpital Necker. Le journal de bord d’un père, décidé à se battre pour se relever et offrir une deuxième vie à son fils à travers cette pièce.
Article ouvert
Perdre un enfant

Gaël Leiblang, ex-journaliste sportif, a perdu son fils Roman à l’âge de 13 jours. Dans « Tu seras un homme papa », il fait le récit bouleversant de ce séjour à l’hôpital Necker. Le journal de bord d’un père, décidé à se battre pour se relever et offrir une deuxième vie à son fils à travers cette pièce.

Lire la suiteMore Tag

Comment j’ai retrouvé légèreté et joie après la mort de mon fils

A 30 ans, Amande perd son fils Gaspar. Il avait tout juste un an. Elle décide alors d’entamer un voyage initiatique dans la Drôme aux côtés de son ami Nans Thomassey, grand amoureux de la nature. Une marche à la rencontre de personnes touchées, comme elle par le deuil, qui sera bientôt racontée dans un film intitulé "Et je choisis de vivre".
Article ouvert
Comment j’ai retrouvé légèreté et joie après la mort de mon fils. Et je choisis de vivre

« Vais-je retrouver goût à la vie ? », « Aurais-je la force de me battre alors que j’ai perdu ce que j’ai de plus cher au monde ? » Après la mort de son fils, Gaspar, en avril 2015, Amande ne se reconnaît plus. Elle ne sait pas si elle aura la force de tenir debout. Elle demande alors à son ami Nans Thomassey, réalisateur de « Nus et Culottés »*, de partir avec elle à la rencontre d’hommes et de femmes, ayant vécu ce deuil avant elle.

Lire la suiteMore Tag
Faire défiler vers le haut

Inscrivez-vous à notre newsletter