The Father

Florian Zeller

Dans The Father, on suit la trajectoire intérieure d’Anthony, un homme de 81 ans, atteint de la maladie d’Alzheimer et dont l’esprit devient de plus en plus confus. À ses côtés, sa fille Anne tente de l’accompagner dans ce labyrinthe de questions sans réponses, cherche la solution la plus adaptée, ballotée entre son amour pour son père et la nécessité de ne pas sacrifier son existence sur l’autel de la dévotion.

“The Father” est le premier film en tant que réalisateur du dramaturge français Florian Zeller. Incroyablement interprété par Anthony Hopkins, le personnage principal nous fait vivre de l’intérieur la confusion engendrée par les troubles de la mémoire mais aussi la palette de réactions qu’il génère : perte de confiance, suspicion, colère, culpabilité, accusation sans fondement…Face à lui, Olivia Colman, dans le rôle de sa fille (récompensée par un Oscar), livre également une partition bouleversante de ce que vivent les proches quand ils sont confrontés à cette épreuve. Un film éprouvant, sans pathos et d’une justesse rare sur la fragilité humaine.

Lire aussi : Fin de vie, le dernier exil 

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. En cliquant sur "Laisser un commentaire", vous confirmez avoir lu notre Politique de confidentialité.

*Champs obligatoires

Recevez la newsletter de Happy End

[sibwp_form id=1]