Et si on ne faisait pas son deuil ?

Laura Raim

Interdiction de se rendre au chevet d’un proche en fin de vie, restriction du nombre de personnes à un enterrement… Les conditions sanitaires imposées lors de la pandémie de Covid-19 ont parfois constitué un frein au processus de deuil. Aux côtés de la philosophe belge Vinciane Despret, auteure de l’essai “Au bonheur des morts – Récits de ceux qui restent” (2015, La Découverte), la journaliste Laura Raim explore le rapport que nous entretenons avec nos défunts dans Et si on ne faisait pas son deuil ? 

Durée : 20 minutes

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. En cliquant sur "Laisser un commentaire", vous confirmez avoir lu notre Politique de confidentialité.

*Champs obligatoires

Recevez la newsletter de Happy End

[sibwp_form id=1]