Eric Bouvet, photojournaliste : « J’ai parfois sombré dans la folie »

Eric Bouvet est photojournaliste depuis près de 40 ans. Sa première photo qui a fait le tour du monde, tout le monde la connaît. C’est celle d’Omeyra Sanchez, une fillette âgée de 13 ans, prisonnière des décombre d’un volcan en Colombie, morte sous les yeux des caméras. Un premier choc pour ce jeune reporter. Eric a ensuite couvert de nombreux pays en guerre pour l’agence Gamma. Il s’est rendu au Soudan et en Somalie, des pays ravagés par la famine et dans de nombreux pays en guerre.

La mort, il en a souvent été le témoin direct, avec toutes les atrocités qui la précèdent. Il l’a frôlée aussi des centaines de fois. Mais ça, il n’aime pas en parler. Comme il dit : « ce métier, je l’ai choisi. Personne ne m’a jamais forcé à partir. Je n’ai pas le droit de me plaindre…  »

Pour acheter le livre d’Eric Bouvet : « Jusqu’au bout », journal de guerre en Tchétchénie, écrivez-lui bouvet.photo@gmail.com

Eric Bouvet
Faire défiler vers le haut

Inscrivez-vous à notre newsletter