Corentin, 43 ans : “A 16 ans, j’ai choisi d’arrêter de me complaire dans la tristesse”

Corentin, 43 ans : “A 16 ans, j’ai choisi d’arrêter de me complaire dans la tristesse”

« Ce travail sur moi, que j’ai mené seul et qui a été super dur, m’a délivré du carcan de dépression et j’ai réussi à être vraiment heureux ! » 

Corentin, 43 ans, avait 8 ans quand son père, un skipper renommé, a disparu en mer. Un drame longtemps resté tabou qu’il n’a pu évoquer en famille qu’à à l’âge de 14 ans. La levée d’un tabou qui a permis à la famille de renouer le dialogue et de se ressouder. 

Écoutez son témoignage dans Sans toi, disponible sur toutes les plateformes d’écoute. Un podcast, soutenu par Psychologies Magazine, et réalisé avec @Stereolab grâce à la fondation OCIRP, dont l’objectif est de faire connaître et reconnaître la situation des jeunes orphelins en France à travers son site Vivre Après.

Si vous avez été touchée par son histoire, n’hésitez pas à la partager autour de vous. 

Recevez la newsletter de Happy End