Football : quand la mort s’invite dans les tribunes

Être supporter d'une équipe de football en Amérique du Sud, c'est le rester jusqu'à la mort. La preuve avec ces deux histoires incroyables.
Football MortCrédit : John Milton
En Colombie, lors d’un match de football disputé par Cùcuta Deportivo (D1 colombienne), les spectateurs ont assisté à une scène pour le moins hallucinante. Un jeune supporter de l’équipe, décédé la veille, a été emmené dans les tribunes pour assister à son dernier match. Christopher Jàcome, tout juste 17 ans, a été assassiné alors qu’il jouait au ballon rond avec ses amis. Ayant appris la nouvelle, les ultras de ce club de foot ont, avec l’accord de la famille, transporté le cercueil jusqu’aux rangées du stade. Une façon de rendre un dernier hommage à ce fan inconditionnel de foot en lui permettant de vivre une dernière fois un match de Cùcuta.   

Le crâne d’un grand-père en guise de porte-bonheur

Football mort
Crédit : Fabián Blanco

Cet évènement n’est pas sans rappeler une scène aussi incroyable qui s’est déroulée une semaine auparavant en Argentine. Le 31 mars dernier, les supporters du Racing, club de football réputé dans le pays,  célébraient le 18ème titre de champion Superliga, remporté par leur club de coeur. Un certain Gabriel Aranda, fan du Racing, a célébré la victoire avec ses proches, mais aussi son grand père décédé ! En effet, il a rejoint les rues d’Avellaneda avec… le crâne de son aïeul entre les mains. Au micro de la chaîne TNT Sports LA qui a capturé l’image étonnante, le jeune homme a expliqué son geste :  » Il était dans l’urne funéraire, je le sors à chaque fois que joue notre club. C’est le fétiche du Racing. Il doit être fier. « 

À lire aussi : Emiliano Sala, accepter une mort sans corps

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Faire défiler vers le haut

Inscrivez-vous à notre newsletter